1 min de lecture États-Unis

États-Unis - incendies, vandalisme : les actes suspects ou criminels se multiplient contre les mosquées

Un nouvel incendie dans une mosquée, à Houston, alerte les autorités sur la recrudescence d'actes malveillants à l'égard des lieux de culte musulmans.

Une voiture de police américaine (illustration).
Une voiture de police américaine (illustration). Crédit : MIKE STONE / GETTY IMAGES NORTH AMERICA / AFP
Julien Quelen
Julien Quelen
et AFP

Vendredi 25 décembre dernier, l'intérieur de la mosquée Masjid, à Houston, a été détruit par les flammes sans faire de blessé. L'incendie, déclaré en plusieurs points, avait immédiatement soulevé l'hypothèse criminelle suspectée par la police chargée notamment d'enquêter sur les armes et explosifs (ATF), qui a ces derniers temps de plus en plus de travail. "Compte tenu de la hausse récente des incidents motivés par la haine visant des mosquées dans tout le pays, nous appelons les forces de l'ordre à enquêter sur un possible mobile discriminatoire", avait ainsi fait savoir Mustafaa Carroll, le directeur d'une grande association musulmane de la ville.

Dans le cadre de cette enquête, mercredi dernier, les policiers ont procédé à l'arrestation d'un suspect, Gary Nathaniel Moore, qui a depuis été présenté à la justice. L'homme, âgé de 37 ans, s'est défendu d'avoir commis l'acte, tout en admettant être un fidèle de cette mosquée où il venait prier cinq fois par jour et sept jours sur sept. Au cours de son audition, le suspect a également admis s'être rendu sur place le vendredi afin de prier, puis en être reparti à 14h sans avoir constaté le moindre signe de fumée, avant d'y revenir alerté par un ami. 

Si la culpabilité de l'homme n'a pour le moment pas été établie, d'autres faits similaires se multiplient actuellement aux États-Unis. Mercredi, le FBI a annoncé enquêter sur un possible délit "motivé par la haine" dans une mosquée de Las Vegas, Masjid-e-Twheed, où des actes de vandalisme ont été commis" quelques jours auparavant. Le 11 décembre dernier, un autre incendie suspect avait touché une mosquée de Los Angeles et un homme de 23 ans, accusé d'avoir mis le feu volontairement, a été inculpé. 

La rédaction vous recommande
Lire la suite
États-Unis Mosquée Incendie
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants