1. Accueil
  2. Actu
  3. International
  4. Etats-Unis : création du plus vaste sanctuaire marin de la planète
1 min de lecture

Etats-Unis : création du plus vaste sanctuaire marin de la planète

Le président Barack Obama va signer la création du plus vaste sanctuaire marin de la planète.

Le sommet international sur la création de sanctuaires marins en Antarctique n'avait abouti à aucun accord en novembre 2013. (illustration)
Le sommet international sur la création de sanctuaires marins en Antarctique n'avait abouti à aucun accord en novembre 2013. (illustration)
Crédit : TORSTEN BLACKWOOD / AFP

Le président Barack Obama va signer jeudi une proclamation pour créer le plus vaste sanctuaire marin de la planète et y interdire toute extraction de ressources ainsi que la pêche commerciale, a annoncé mercredi la Maison Blanche.

Cette proclamation étendra le Pacific Remote Islands Marine National Monument (Monument national marin des îles lointaines du Pacifique), l'un des environnements tropicaux marins les plus immaculés de la planète, pour le porter à six fois sa taille actuelle.

Protéger les écosystèmes marins

Il s'étendra ainsi sur une surface de quelque 490.000 miles carrés (1,2 million de kilomètres carrés) de zones protégées tout autour de ces îles et atolls de l'océan Pacifique, précise la Maison Blanche. La pêche commerciale et toute activité d'extraction de ressources, dont l'extraction minière sous-marine, y seront interdites. La pêche traditionnelle et récréationnelle continueront toutefois d'être permises.

"Étendre le Monument protégera davantage les récifs coralliens profonds, les monts sous-marins et les écosystèmes marins uniques de cette partie du monde, qui compte également parmi les régions les plus vulnérables face à l'impact du changement climatique et à l'acidification des océans", explique l'exécutif.

Le changement climatique affectent les récifs

À lire aussi

Rappelant que les dernières études nationales officielles ont confirmé que le changement climatique entraînait une hausse du niveau des mers et une augmentation de la température des océans, ces modifications "peuvent affecter les récifs coralliens et forcer certaines espèces à migrer".

"De plus, la pollution au carbone est absorbée par les océans, entraînant leur acidification, ce qui peut être dommageable pour les lits de coquillages et les récifs, et altérer des écosystèmes marins entiers", souligne la Maison Blanche.

La rédaction vous recommande
À écouter aussi

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/