2 min de lecture États-Unis

États-Unis : à Washington, l'administration de Donald Trump littéralement dans le noir

Selon plusieurs médias américains, l'administration Trump est toujours désorganisée et l'ambiance morose.

Donald Trump
Donald Trump Crédit : AFP
Ambre Deharo
Ambre Deharo

Depuis le 20 janvier, Donald Trump ne semble pas vouloir s'arrêter. Mais même après une dizaine de décrets signés, et une image apparente qu'il a les choses bien en main à la Maison Blanche, la nouvelle administration Trump est toujours en train de trouver ses marques au 1600 Pennsylvania Avenue. Et selon les rapports du New York Times et du Washington Post, cela paraît plus compliqué qu'il n'y paraît. Ainsi, le quotidien new-yorkais indique que plusieurs membres de la nouvelle administration présidentielle "travaillent dans le noir, car ils ne parviennent pas à trouver comment allumer les lumières de la salle du conseil". Une anecdote qui en a fait sourire plus d'un outre-Atlantique, à commencer par Pete Souza, le photographe officiel de Barack Obama, qui leur a gentiment indiqué sur Twitter où se trouvaient les fameux interrupteurs. 

Mais les employés de la Maison Blanche sont également dans le noir quant à leur avenir au sein même de la Maison Blanche. Alors que Donald Trump passerait ses fins de journées à lire compulsivement tout ce qui est écrit sur lui, ou bien à regarder la télévision ou à arpenter seul les couloirs de sa nouvelle demeure, plusieurs de ses collaborateurs tentent de savoir comment travailler dans une ambiance des plus délétères. Selon plusieurs articles de Politico, du New York Times et de NPR, l’administration Trump est divisée en deux clans qui ne ratent pas une occasion d'attaquer l'autre : d'un côté il y a l'équipe de Reince Priebus, officiellement chef de cabinet du 45ème président américain, et de l'autre côté les fidèles de Steve Bannon, ancien directeur du site conservateur Breitbart News, propulsé conseiller en stratégie du président et récemment nommé par décret au Conseil de sécurité nationale, une des plus hautes instances de l'administration américaine. 

Un remake des Borgia

Sans compter que Donald Trump semble apprécier de mettre ses équipes en concurrence. Au final, chacun essaie de se "placer" auprès du président. "Les principaux assistants de Donald Trump partent souvent avec lui en déplacement, sur des événements auxquels ils ne sont pas obligés d'assister, mais ils veulent juste être proches de la source du pouvoir et être sur les photos", indique Politico. Problème : cette ambiance où règne la méfiance mène à un nombre plus important que de raison de fuites de documents à la base confidentiels, qui arrivent dans les mains de la presse.

Et à cause desquels le porte-parole Sean Spicer et la conseillère Kellyanne Conway doivent ensuite faire le tour des médias afin de colmater la brèche. Jonah Goldberg, chroniqueur au National Review, confiait ainsi récemment à la radio publique NPR : "On dirait que l'aile ouest de la Maison Blanche est devenue une sorte de cour des papes Borgia. Chacun essaie d'empoisonner ou de planter un couteau dans le dos de l'autre. Il y a donc beaucoup de fuites pour se venger de ses rivaux".

La rédaction vous recommande
Lire la suite
États-Unis Donald Trump Politique
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7787235853
États-Unis : à Washington, l'administration de Donald Trump littéralement dans le noir
États-Unis : à Washington, l'administration de Donald Trump littéralement dans le noir
Selon plusieurs médias américains, l'administration Trump est toujours désorganisée et l'ambiance morose.
https://www.rtl.fr/actu/international/etats-unis-a-washington-l-administration-de-donald-trump-litteralement-dans-le-noir-7787235853
2017-02-14 04:43:00
https://cdn-media.rtl.fr/cache/YWXcM3OqikRweHVQPGKKzA/330v220-2/online/image/2017/0204/7787078204_donald-trump.jpg