1. Accueil
  2. Actu
  3. International
  4. État islamique : un repenti livre à Sky News 22.000 fiches de jihadistes au sein du groupe terroriste
1 min de lecture

État islamique : un repenti livre à Sky News 22.000 fiches de jihadistes au sein du groupe terroriste

Il pourrait s'agir de la plus grande fuite jamais connue par l'organisation terroriste. Des experts estiment que ces informations vont aider à mieux lutter contre Daesh.

Drapeau de l'État Islamique (illustration)
Drapeau de l'État Islamique (illustration)
Nicolas Ledain & AFP

Les documents doivent encore être authentifiés, mais Sky News a reçu une clé USB contenant 22.000 fiches de personnes qui ont rejoint les rangs de l'État islamique. La chaîne britannique a récupéré ces informations par un ancien membre du groupe qui avait volé ces données au chef de la police interne de l'organisation jihadiste. L'homme qui se fait appeler Abu Hamed a fait passer la clé à un journaliste en Turquie, car il veut dénoncer l'"effondrement des principes islamiques" et affirme que "cette organisation est une escroquerie, ce n'est pas l'islam".

Les fiches en question sont très détaillées, elles contiennent les noms, adresses, numéros de téléphone, groupes sanguins, niveaux de compréhension de la charia, la loi islamique, mais aussi les filières de recrutements qui ont permis d'attirer ces membres. Les formulaires ont été remplis par des recrues qui proviennent de 55 pays différents. Certains contiendraient des informations sur des jihadistes jusqu'à présent non identifiés qui se trouvent en Europe occidentale, aux Etats-Unis, au Canada, au Maghreb et au Moyen-Orient, selon la chaîne qui a diffusé des vidéos de ces fiches sur son site.

Sky News a annoncé avoir informé les autorités de cette fuite. Il n'y a pas encore eu de réaction officielle du gouvernement britannique, mais ces informations pourraient être décisives dans la lutte contre l'État islamique. Sur Twitter, Richard Barrett, ancien patron du contre-terrorisme au sein du renseignement extérieur britannique, a qualifié le butin de "ressource inestimable pour les analystes".

Les fiches pourraient aussi permettre de combattre plus efficacement les cellules de recrutement qui sont listées dans ces documents. "Comprendre la manière dont ces gens ont voyagé et qui les a recrutés est essentiel pour réduire (le nombre) de futurs départs", a indiqué Chris Phillips, directeur général du cabinet International Protect and Prepare Security Office.

La rédaction vous recommande

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/