1 min de lecture Daesh

État islamique : le chef de Daech en Afghanistan et au Pakistan tué dans une frappe de drone

L'attaque, menée vendredi 10 juillet par un appareil américain, a tué au total "30 dirigeants" de l'organisation terroriste selon les services d'espionnage afghans.

Drapeau de l'État Islamique (illustration)
Drapeau de l'État Islamique (illustration)
micro générique
La rédaction numérique de RTL
et AFP

Après la mort de 145 jihadistes en Irak, empoisonnés à Mossoul lors de la rupture du jeûn du Ramadan, le chef de l'organisation Etat islamique en Afghanistan et au Pakistan a été tué dans un tir de drone américain dans l'est de l'Afghanistan, ont annoncé samedi les autorités afghanes et deux combattants de l'EI présents lors de l'attaque. La mort d'Hafez Saïd est un coup dur pour le réseau extrémiste qui, bien qu'encore à un stade embryonnaire dans la région, cherche à s'implanter durablement dans cette zone à cheval sur l'Afghanistan et le Pakistan. L'EI y affronte tant les services de sécurité gouvernementaux que les rebelles talibans, historiquement très bien enracinés, notamment dans la province de Nangarhar, où le tir de drone a eu lieu.

Les têtes pensantes de l'EI dans la région décimées

Selon les services de renseignement afghans, Hafez Saïd a été tué au cours d'une "réunion avec d'autres cadres" de l'EI. Deux commandants affiliés à l'EI ont confirmé la mort de Hafez Saïd. Au total, la frappe a tué "30 dirigeants de Daech", a indiqué un communiqué des services d'espionnage afghans. Le colonel Brian Tribus, un porte-parole des troupes américaines en Afghanistan, a confirmé qu'un tir de drone américain avait bien eu lieu dans cette province, sans toutefois préciser l'identité des personnes visées. Deux commandants de l'EI, et anciens membres des talibans, ont assuré qu'ils étaient présents au moment de la frappe. Selon eux, la dépouille d'Hafez Saïd "a été enterrée dans un endroit tenu secret" juste après l'attaque.

Hafez Saïd avait été nommé en janvier par la direction du réseau extrémiste à la tête de l'EI pour la "province du Khorasan", une région qui englobe l'Afghanistan, le Pakistan et certaines zones de pays limitrophes.
Depuis, nombre de combattants talibans ont fait défection et se réclament désormais de l'EI dans cette zone.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Daesh International Islamiste
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants