1 min de lecture Allemagne

Espionnage : Snowden "libre de parler" aux Allemands

La lanceur d'alerte américain "est libre de faire ses valises et d'aller où il veut", assure le Kremlin.

Des manifestants brandissent le portrait de Snowden devant la porte de Brandebourg à Berlin (archives)
Des manifestants brandissent le portrait de Snowden devant la porte de Brandebourg à Berlin (archives) Crédit : JOHN MACDOUGALL / AFP
micro générique
La rédaction numérique de RTL
et AFP

Edward Snowden est libre de parler à qui il souhaite, a assuré samedi 2 novembre le porte-parole du Kremlin après que l'ex-consultant du renseignement américain réfugié en Russie a dit qu'il était prêt à témoigner devant les députés allemands. "Il a un statut temporaire de réfugié. Ce statut ne prévoit aucune restriction sur ses déplacements dans le pays ou sur ses discussions avec qui que ce soit", a déclaré Dmitri Peskov.

Inculpé d'espionnage par Washington, l'Américain à l'origine de multiples révélations sur l'Agence de sécurité nationale américaine (NSA) ces derniers mois, s'est vu octroyer en août le statut de réfugié en Russie pour un an, après avoir passé plus d'un mois dans la zone de transit de l'aéroport Moscou-Cheremetievo. Le président russe Vladimir Poutine avait posé dans le passé comme condition que Snowden cesse ses révélations susceptibles de "nuire aux Etats-Unis" s'il restait en Russie. Peskov a dit samedi que cette condition était toujours en vigueur. "Personne ne lui permettra d'utiliser le territoire de la Russie pour nuire aux intérêts américains", a-t-il affirmé.

Pas question de nuire aux USA


Mais il a aussi indiqué que Snowden était libre de parler aux procureurs allemands sur l'affaire des écoutes de la chancelière Angela Merkel et même d'aller en Allemagne. "Personne ne le garde ici. Il n'est pas tenu en captivité ici", a-t-il dit. "Il est libre de faire ses valises et d'aller où il veut", a-t-il insisté, ajoutant toutefois que s'il voulait ensuite retourner en Russie, il devrait faire une nouvelle demande d'asile. "Il ne peut sortir qu'une fois" du territoire russe, a souligné Peskov.

À lire aussi
L'explosion a retenti peu avant 8 heures dans un immeuble de Blankenburg, dans l'Est de l'Allemagne. Allemagne
Allemagne : un mort et de nombreux blessés dans l'explosion d'un immeuble

Snowden a rencontré jeudi dans un lieu secret le député écologiste allemand Hans-Christian Ströbele. Ce dernier a déclaré vendredi que le jeune homme était prêt à témoigner devant le Parlement allemand. L'avocat du réfugié a toutefois insisté sur le fait qu'il ne pourrait se rendre en Allemagne sous peine de perdre son statut de réfugié mais qu'il pouvait témoigner sans quitter la Russie.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Allemagne Affaire Snowden États-Unis
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants