1. Accueil
  2. Actu
  3. International
  4. Espionnage américain : "des faits inacceptables" selon l'Élysée
1 min de lecture

Espionnage américain : "des faits inacceptables" selon l'Élysée

La présidence condamne fermement les écoutes présumées de Jacques Chirac, Nicolas Sarkozy et François Hollande, révélées par WikiLeaks.

Le président François Hollande le 29 avril 2014.
Le président François Hollande le 29 avril 2014.
Crédit : THOMAS SAMSON / AFP
La rédaction numérique de RTL & AFP

La France ne tolérera "aucun agissement mettant en cause sa sécurité", fait savoir l'Élysée, ce mercredi 24 juin, à l'issue d'un conseil de défense réuni par François Hollande

"Il s’agit de faits inacceptables qui ont déjà donné lieu à des mises au point entre les États-Unis et la France, notamment fin 2013 au moment des premières révélations et lors de la visite d’État du président de la République aux États-Unis en février 2014", selon un communiqué de la présidence. "Des engagements avaient été pris par les autorités américaines. Ils doivent être rappelés et strictement respectés". 

Une réunion d'urgence après les révélations

Ce conseil de défense, qui s'est réuni pendant une heure, a été convoqué en urgence mardi soir, après les révélations sur l'espionnage américain. Il a réuni, autour de François Hollande, le chef du gouvernement Manuel Valls, les ministres concernés, et les principaux responsables des services de renseignements.

"La France, qui a encore renforcé son dispositif de contrôle et de protection, ne tolérera aucun agissement mettant en cause sa sécurité et la protection de ses intérêts", prévient l'Élysée, qui met en cause "le comportement de la NSA" révélé par la presse.

À lire aussi

Mediapart et Libération ont dévoilé mardi des documents de Wikileaks sur des écoutes ayant notamment visé les présidents Jacques Chirac, Nicolas Sarkozy et François Hollande de 2006 à 2012.

La rédaction vous recommande

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/