1. Accueil
  2. Actu
  3. International
  4. Enrico Letta : "Quand on parle de l'Europe, on ne peut pas parler de forteresse"
1 min de lecture

Enrico Letta : "Quand on parle de l'Europe, on ne peut pas parler de forteresse"

REPLAY - Tête pensante de l'opération de sauvetage des migrants en Méditerranée "Mare Nostrum", l'ancien Premier ministre italien rappelle que le Vieux Continent "ne peut pas fuir sa géographie et son histoire".

Marc-Olivier Fogiel
Marc-Olivier Fogiel
Crédit : Elodie Grégoire
Enrico Letta : "Quand on parle de l'Europe, on ne peut pas parler de forteresse"
07:16
Christophe Chafcouloff
Christophe Chafcouloff

"On ne peut plus faire de la politique toute sa vie". Après 16 ans de politique au niveau national, l'ancien Premier ministre italien Enrico Letta s'est reconverti dans le civil. "16 ans c'est beaucoup, maintenant je travaille" lance t-il, précisant que dans le monde politique moderne, "il faut avoir un métier" à côté. "Les gens n'en peuvent plus de politiciens qui ne font rien d'autre que de la politique" constate le nouveau doyen de l'École des affaires internationales" à Sciences-Po Paris, qui a effectué sa rentrée avec 600 étudiants de première année de Master.

On ne peut pas fuir sa géographie et son histoire

Enrico Letta

Débarqué par Matteo Renzi en 2014 le plus jeune ministre italien à ce jour (arrivé au poste de ministre des Politiques communautaires à 32 ans) rappelle que "la politique n'est pas très douce", mais lui a permis de mener des "initiatives" d'envergure, telles que l'opération de sauvetage en Méditerranée "Mare Nostrum". "L'Italie a pris une initiative" reprise aujourd'hui au niveau européen précise t-il.

L'ex-président du Conseil italien rappelle également que dans la mythologie grecque, "Europe" était une princesse de Phénicie, qui serait vue aujourd'hui comme "extracommunautaire", et que par conséquent, "quand on parle de l'Europe, on ne peut pas parler de forteresse". "On ne peut pas fuir sa géographie et son histoire" lance t-il, déplorant qu'il y ait eu besoin de la photo polémique du petit Aylan pour changer la perception générale du problème.

La rédaction vous recommande
À écouter aussi

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/