1 min de lecture Terrorisme

EN IMAGES - Prise d'otages à bord d'un avion à l'aéroport d'Amsterdam : fausse alerte

Les nouvelles étaient contradictoires. Une incompréhension entre le pilote d'un avion de la compagnie espagnole Vueling et la tour de contrôle de l'aéroport d'Amsterdam-Schipol a déclenché mercredi une fausse alerte au détournement d'avion. Selon la police néerlandaise, la radio de l'avion avait été coupée.

studio-rtl
La rédaction numérique de RTL

Accompagnés de deux F-16

"L'avion a atterri à Schiphol, il s'agit d'une possible prise d'otage", a déclaré à l'AFP un porte-parole de la gendarmerie de l'aéroport, vers 14h40. L'avion était accompagné de deux F-16 de l'armée néerlandaise et a choisi d'atterrir à Schiphol", a ajouté le porte-parole.

"Nous essayons de prendre contact avec les personnes à bord de l'avion", a-t-il souligné, indiquant ne pas avoir de détails supplémentaires. Il y aurait 180 passagers.

L'appareil s'est posé sur l'aéroport néerlandais où il a été encerclé par les services de sécurité, qui disaient redouter la présence à bord d'un pirate de l'air.

L'avion était encadré par des F-16 de l'armée

Vueling

Un "malentendu" selon Vueling

Selon les médias néerlandais, il s'agit d'un avion en provenance de Malaga, opéré par la société Vueling, et qui aurait perdu le contact radio.

Quelques secondes plus tard, pourtant, la compagnie, d'origine espagnole, expliquait qu'il pourrait simplement s'agir d'un incident dû à "une incompréhension" entre le pilote et la tour de contrôle.

La compagnie aérienne dément donc qu'un de ses Airbus ait été détourné."L'avion s'est approché de manière inhabituelle de l'aéroport et cela a provoqué un malentendu entre le pilote et la tour de contrôle", a expliqué un porte-parole de la compagnie espagnole.

VIDEO - En 2011, un vol Vueling, assurant la même liaison entre Malaga et Schiphol avait été intercepté par un Mirage 2000


Un terminal évacué mercredi matin

Il semble que ce soit une étrange journée pour l'aéroport d'Amsterdam-Schiphol. Ce mercredi matin, tout un terminal a été évacué  suite à la découverte d'un objet qui est probablement une bombe datant de la seconde guerre mondiale.

Le terminal C, d'où partent les avions à destination des pays de l'espace Schengen, a été évacué et fermé "par précaution". Des retards et des annulations étaient attendus. 

L'aéroport d'Amsterdam-Schiphol accueille en moyenne entre 120.000 et 140.000 passagers par jour.

Carte de localisation de l'aéroport d'Amsterdam Schiphol

Lire la suite
Terrorisme Transports Aviation
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7751998282
EN IMAGES - Prise d'otages à bord d'un avion à l'aéroport d'Amsterdam : fausse alerte
EN IMAGES - Prise d'otages à bord d'un avion à l'aéroport d'Amsterdam : fausse alerte
Les nouvelles étaient contradictoires. Une incompréhension entre le pilote d'un avion de la compagnie espagnole Vueling et la tour de contrôle de l'aéroport d'Amsterdam-Schipol a déclenché mercredi une fausse alerte au détournement d'avion. Selon la police néerlandaise, la radio de l'avion avait été coupée.
https://www.rtl.fr/actu/international/en-images-prise-d-otages-a-bord-d-un-avion-a-l-aeroport-d-amsterdam-fausse-alerte-7751998282
2012-08-29 15:36:00