1. Accueil
  2. Actu
  3. International
  4. EN IMAGES - L'Ukraine dévastée par plus d'un an de conflit
1 min de lecture

EN IMAGES - L'Ukraine dévastée par plus d'un an de conflit

EN IMAGES - Depuis fin 2013, les tensions entre loyalistes et pro-russes ont réduit une partie du pays à un immense champ de ruines.

Nombreux sont les habitants qui ont fui la région
Nombreux sont les habitants qui ont fui la région
Crédit : Dan Levy / Facebook
Nombreux sont les habitants qui ont fui la région
Chaque faction tente de protéger les territoires qu'elle maîtrise
Les ruines de Oktyabrsky, dans le Donbass
Le Donbass est la région la plus disputée par les deux camps
L'Ukraine dévastée par plus d'un an de conflit
La façade d'une prison à Chornukhyne. Seuls 4 des 300 détenus y sont encore captifs
Une cellule de prison totalement dévastée
À Debaltseve, les habitants nettoient les rues
Un immeuble éventré à Pervomaisk
Pervomaisk a subi les ravages d'une féroce bataille
Nombreux sont les habitants qui ont fui la région Crédits : Dan Levy / Facebook
Chaque faction tente de protéger les territoires qu'elle maîtrise Crédits : Dan Levy / Facebook
Les ruines de Oktyabrsky, dans le Donbass Crédits : Dan Levy / Facebook
Le Donbass est la région la plus disputée par les deux camps Crédits : Dan Levy / Facebook
L'Ukraine dévastée par plus d'un an de conflit Crédits : stephane jourdain / AFP
La façade d'une prison à Chornukhyne. Seuls 4 des 300 détenus y sont encore captifs Crédits : JOHN MACDOUGALL / AFP
Une cellule de prison totalement dévastée Crédits : JOHN MACDOUGALL / AFP
À Debaltseve, les habitants nettoient les rues Crédits : JOHN MACDOUGALL / AFP
Un immeuble éventré à Pervomaisk Crédits : JOHN MACDOUGALL / AFP
Pervomaisk a subi les ravages d'une féroce bataille Crédits : JOHN MACDOUGALL / AFP
1/1
Paul Guyonnet
Paul Guyonnet

Depuis la fin 2013 et la crainte russe de voir l'Ukraine se rapprocher de l'Union européenne, le pays se déchire entre pro-européens et pro-russes. D'abord politique, la lutte est devenue armée en avril 2014, date depuis laquelle plus de 6.000 morts sont à dénombrer

Le conflit a prélevé un lourd tribut auprès des habitants des régions sinistrées, le Donbass en tête. Routes criblées de cratères d'obus, façades d'immeubles éventrées, jardins d'enfants aux allures de décharge publique, les images sont saisissantes, explicites de la violence d'une guerre qui dure, de cessez-le-feu bafoués en bombardements. 

Selon l'Agence des Nations Unies pour les Réfugiés, un million de personnes auraient été déplacées par la faute du conflit, contraintes de se terrer dans des bunkers construits pendant la période communiste ou de fuir vers les pays voisins. Mais pour ceux qui n'ont pas les moyens physiques ou financiers de se protéger par l'exil, la vie dans les décombres doit s'organiser, entre déblaiements et soupe populaire. 

La rédaction vous recommande
À lire aussi

L’actualité par la rédaction de RTL dans votre boîte mail.

Grâce à votre compte RTL abonnez-vous à la newsletter RTL info pour suivre toute l'actualité au quotidien

S’abonner à la Newsletter RTL Info

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/