8 min de lecture Attentats à Bruxelles

Attentats à Bruxelles : les assaillants transportaient les "bombes dans des valises" posées sur des chariots

En une heure d'intervalle, l'aéroport international de Bruxelles et la station de Maelbeek, au cœur du quartier européen, ont été victimes d'attaques terroristes, ce mardi 22 mars.

Les forces de l'ordre et les secours déployés à Bruxelles après les différentes explosions, mardi 22 mars
Les forces de l'ordre et les secours déployés à Bruxelles après les différentes explosions, mardi 22 mars Crédit : EMMANUEL DUNAND / AFP
Aymeric Parthonnaud
Aymeric Parthonnaud
et La rédaction de RTL

Panique et chaos régnaient ce mardi 22 mars au matin à Bruxelles. La capitale belge a été touchée coup sur coup par deux attaques terroristes. La première s'est produite peu avant 8 heures dans l'aéroport de Zaventem, au nord-est de la ville. Des témoins racontent qu'une double explosion a retenti après que des tirs aient été tirés dans l'enceinte du bâtiment. Le souffle de l'explosion a été si fort que les vitres se sont brisées et la façade a été éventrée. Une heure plus tard, le cauchemar continue pour les belges. Le quartier de la Commission européenne et du Parlement européen ont été touchés. La station de métro de Maelbeek a subi une troisième explosion. Ces attentats surviennent dans un contexte tendu, quatre jours après l'arrestation de Salah Abdeslam. Via son agence Amaq, Daesh a revendiqué la série d'attaques terroristes à Bruxelles.

Les autorités annoncent qu'il y aurait au moins une trentaine de morts dans ces attentats, selon un bilan provisoire. Les pompiers comptabilisaient 14 personnes tuées et 92 blessés à l'aéroport, à 14 heures. Quant à l'attentat dans le métro, il a fait "probablement une vingtaine de décès" et 106 blessés, selon le bourgmestre de Bruxelles. Compte tenu de la violence de ces attaques, le bilan pourrait continuer de s'alourdir dans les prochaines heures.

Immédiatement après les attaques, Bruxelles a mis en place un plan catastrophe. L'aéroport et les transports en commun bruxellois ont été fermés jusqu'à nouvel ordre par les autorités belges, l'alerte antiterroriste a été relevée à son niveau maximal et un appel au don du sang a été lancé. En France, tous les vols pour Bruxelles ont été annulés, de même que le trafic des Thalys en direction de la capitale belge. Des mesures de sécurité renforcées ont été prises en France et partout en Europe. Une cellule de crise a d'ailleurs été ouverte par le Quai d'Orsay au numéro suivant : 01.45.55.80.00.

>> Retrouvez toutes les informations concernant les attaques de Bruxelles

À lire aussi
Un dessin de justice représentant Mehdi Nemmouche, réalisé le 10 janvier 2019 lors de son procès. justice
Tuerie du Musée juif de Bruxelles : Mehdi Nemmouche condamné à la prison à perpétuité

>> Ce que l'on sait des attaques terroristes perpétrées à Bruxelles

>> Quel est le bilan provisoire de ces attaques terroristes ?

Le déroulé des événements minute par minute

03h05 - Le Pérou a annoncé le décès d'une de ses ressortissantes dans l'attentat. Adelma Marina Tapia Ruiz vivait depuis 6 ans en Belgique et se trouvait à l'aéroport avec son époux et ses deux filles au moment de l'explosion.

2h15 - Des dizaines de Belges vivant à New York se sont rassemblés à Union Square, à Manhattan, avec des bougies, des fleurs et des drapeaux pour exprimer leur solidarité avec leurs compatriotes. "C'est important d'être là. On savait que ça pouvait arriver, mais on ne voulait pas. On a vu New York, Paris, Istanbul... et là c'est notre pays, c'est horrible", confiait l'un d'entre-eux tandis qu'une autre assurait : "Il faut continuer à vivre, comme ils l'ont fait à Paris".

1h45 - À son tour, Londres met en garde ses ressortissants : le Foreign Office leur déconseille "tout voyage à Bruxelles" alors que le premier Ministre David Cameron avait d'abord précisé "sauf raison impérative". Deux britanniques ont été blessés dans les attentats. Une équipe d'enquêteurs britanniques sera aussi envoyée pour prêter main forte à la police belge.

1h00 - Washington met en garde les touristes américains contre des "risques potentiels" en Europe. "Des groupes terroristes planifient encore des attaques à moyen terme à travers l'Europe, ciblant des événements sportifs, sites touristiques, restaurants et les transports", précise le Département d'Etat en ajoutant que sa mise en garde s'applique jusqu'au 20 juin, soit après le coup d'envoi de l'Euro de football 2016 prévu le 10 juin en France. 

00h45 -  Depuis le début de l'année 2016, les terroristes islamistes ont organisé une douzaine d'attentats de grande ampleur comme celui qui a frappé la capitale belge.


23h30 - Une délégation du FBI et de la police de New York se rendra à Bruxelles, où des ressortissants Américains ont été victimes des attentats, dès ce soir ou mercredi matin. Quatre missionnaires mormons ont été blessés - dont trois gravement - ainsi qu'un membre de l'armée de l'Air américaine.

22h52 - L'Espagne va renforcer la sécurité à ses aéroports, a annoncé le ministre de l'Intérieur Jorge Fernandez Diaz. Le pays maintient également son niveau d'alerte à quatre sur cinq. 

21h47 - Selon une source judiciaire, le parquet de Paris ouvre une enquête en France, du fait de la présence de huit Français blessés dont trois grièvement parmi les victimes des attentats. Une enquête, ouverte pour "assassinats et tentatives d'assassinats en relation avec une entreprise terroriste" et "association de malfaiteurs terroristes en vue de commettre des crimes contre des personnes". 

21h40 - Plusieurs centaines de personnes se sont rassemblées dans le silence sur le parvis de l'Hôtel de Ville à Paris. Ils sont habillés avec les couleurs de la Belgique, pour "montrer leur solidarité". 


21h16 - Les assaillants transportaient les "bombes dans des valises" posées sur des chariots, a déclaré le maire de la commune où se trouve l'aéroport. "Ils sont venus en taxi avec des valises, leurs bombes étaient dans les valises. Ils ont mis leurs valises dans des chariots. Les deux premières bombes ont explosé", a affirmé le maire de Zaventem, Francis Vermeiren. "Le troisième a aussi mis sa valise sur un chariot mais il a dû paniquer, elle n'a pas explosé", a-t-il ajouté. 

20h27 - Londres "déconseille" à ses ressortissants de se rendre à Bruxelles, a annoncé le ministère des Affaires étrangères.

20h06 - Manuel Valls maintient son déplacement à Bruxelles malgré les attentats meurtriers. Le Premier ministre arrivera mercredi 23 mars vers midi à la Commission européenne pour un déjeuner avec le collège des commissaires et Jean-Claude Juncker. Seul ajout à son programme : un entretien avec le chef du gouvernement belge Charles Michel

19h59 - La maire de Paris, Anne Hidalgo, se rendra mercredi 23 mars à Bruxelles "pour exprimer la solidarité des Parisiens aux Bruxellois et à leur maire, Yvan Mayeur".

19h45 - Un bilan provisoire communiqué par le Quai d'Orsay ce soir fait état de 8 Français blessés dont 3 graves dans les attaques de Bruxelles.

19h31 - La Tour Eiffel s'illumine aux couleurs de la Belgique. Une promesse que Anne Hidalgo, la maire de Paris, avait annoncé plus tôt dans a journée.


19h16 - Le parquet fédéral a fait savoir qu'un engin explosif et un drapeau de l'État islamique ont été découverts lors de perquisitions à Schaerbeek, commune au nord de Bruxelles. "Les perquisitions qui ont eu lieu à Schaerbeek ont mené à la découverte d'un engin explosif contenant entre autre des clous", a précisé le parquet. "Les enquêteurs ont également découvert des produits chimiques et un drapeau de l'État Islamique"

19h00 - Le roi Philippe des Belges s'est exprimé à la télévision lors d'une allocution officielle. "Le 22 mars ne sera jamais un jour comme les autres", a-t-il dit. "Gardons confiance en nous-même. Cette confiance est notre force".

18h46 - Le parquet fédéral a précisé que "diverses perquisitions étaient en cours" en Belgique et que des témoins étaient "entendus".

18h45 - Le parquet fédéral belge a précisé qu'il était encore "trop tôt" pour faire le lien entre les attentats de Bruxelles et ceux qui ont touché Paris.

18h15 - Un appel à témoin officiel a été lancé par la police belge. La photo montre l'homme au bob noir poussant un chariot au sein de l'aéroport Zaventem de Bruxelles et soupçonné d'être impliqué dans les attentats. Toute personne détenant des informations est appelée à contacté les autorités : avisderecherche@police.belgium.eu.

18h10 - L'État islamique a publié un communiqué en arabe et en français revendiquant clairement les attaques de Bruxelles. "Une cellule secrète des soldats du califat (...) s'est élancée en direction de la Belgique croisée", affirme le texte accusant ce pays de n'avoir "cessé de combattre l'islam et les musulmans".

18h00 - Suivez en direct l'édition spéciale de RTL Soir consacrée de 18 heures à 20 heures aux attentats à Bruxelles.

17h57 - Le Premier ministre Manuel Valls estime qu'il "est temps" d'adopter le Passenger Name Record (PNR) du transport aérien européen. Ce fichier, contenant les données personnelles des voyageurs aériens, pourrait, selon la France, permettre une meilleure traçabilité des passagers.

17h42 - Pour diffuser son message de revendication, le groupe État islamique s'est servi d'Amaq News Agency. Cet organisme, découvert fin novembre 2015, permet à Daesh de véhiculer sa propagande tout en reprenant les codes d'une agence de presse.

17h35 - Malgré les attentats, vous comptez tout de même aller en Belgique dans les prochains jours ? Découvrez avec notre article toutes les dispositions à prendre et les informations utiles à connaître avant de voyager.

17h00 - RTL Belgique diffuse sur son site internet une image montrant des suspects des attentats commis à l'aéroport de Zaventem. On peut ainsi y voir trois hommes pousser des chariots à bagages. Selon l'agence de presse Belga, qui a obtenu "confirmation du parquet fédéral", cette image est tirée d'une caméra de vidéosurveillance.

16h33 - L'organisation jihadiste indique avoir perpétré ces attentats à l'aide de "ceintures explosives". Elle affirme également que ses "combattants" ont "ouvert le feu" à l'intérieur de l'aéroport avant de se faire exploser en kamikazes.

16h27 - Le groupe État islamique revendique les attaques de Bruxelles, via une annonce diffusée par son agence Amaq.

16h02 - La gouvernement belge décrète un deuil national de trois jours. "C'est un deuil exceptionnel, tous les drapeaux nationaux seront donc en berne sur tous les bâtiments officiels du pays", fait savoir le cabinet du premier ministre belge Charles Michel.

15h45 - TF1 modifie sa grille en raison des attentats. La chaîne a décidé de déprogrammer les deux derniers épisodes de la série Les Experts à cause de leur intrigue, impliquant un attentat-suicide, qui se rapproche de l'actualité. À la place, la première chaîne hertzienne diffusera quatre épisodes de la série Esprits Criminels.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Attentats à Bruxelles Belgique Bruxelles
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants