2 min de lecture Émeutes à Ferguson

Emeutes à Ferguson : 200 manifestants violent le couvre-feu

Malgré le couvre-feu décidé par le gouverneur du Missouri à Ferguson (Etats-Unis), où un jeune Noir a été tué par un policier, environ 200 manifestants se sont rassemblés dans la nuit.

Des manifestants à Ferguson, le 17 août 2014, rassemblés malgré le couvre-feu.
Des manifestants à Ferguson, le 17 août 2014, rassemblés malgré le couvre-feu. Crédit : SCOTT OLSON / GETTY IMAGES NORTH AMERICA / AFP
studio-rtl
La rédaction numérique de RTL
et AFP

Environ 200 manifestants ont violé le couvre-feu instauré dans la nuit de samedi à ce dimanche 17 août dans le quartier de Ferguson secoué par des émeutes après la mort d'un jeune Noir tué par un policier. Après l'entrée en vigueur du couvre-feu peu après minuit, ils se sont rassemblées dans la zone où le jeune homme a été abattu le 9 août. Ils ont refusé de se disperser, selon les médias locaux. Sept d'entre eux ont été arrêtés.

Le gouverneur du Missouri, Jay Nixon, avait justifié l'instauration du couvre-feu par le souci de "maintenir la paix" et "arriver à la justice" pour que les circonstances de la mort de Michael Brown soient éclaircies.

Des membres de la police antiémeute lourdement armés, soutenus par des renforts en transports de troupes blindés, ont fait usage de bombes fumigènes en progressant lentement pour disperser les manifestants. Malgré le caractère impressionnant de ces scènes, aucune violence n'a été rapportée.

Etat d'urgence

Auparavant, au cours d'une conférence de presse mouvementée, souvent interrompue par le public, le gouverneur avait annoncé avoir "signé un ordre déclarant l'état d'urgence et ordonnant la mise en place d'un couvre-feu", de minuit à 5H00 du matin (12H00 en France), dans le quartier où a été tué Michael Brown, 18 ans, dans des circonstances controversées. "Ce n'est pas pour faire taire les gens de Ferguson (...), mais pour contenir ceux qui noient la voix du peuple par leurs actions", a ajouté le gouverneur en évoquant les émeutiers de la nuit précédente.

À lire aussi
Une manifestation silencieuse à Saint Louis après les tragiques événements de Ferguson États-Unis
États-Unis : un Noir a pris la direction de la police de Ferguson

Vendredi soir, trois policiers ont été blessés, a indiqué la police, alors que des émeutiers pillaient tard dans la nuit quelques magasins, faisant monter la tension d'un cran. La police avait tiré des grenades lacrymogènes et des bombes fumigènes, mais est restée le plus souvent à l'écart.

La police promet d'agir "pacifiquement"

Ron Johnson, le chef de la police de la route chargé du maintien de l'ordre après que la police locale, accusée de brutalité, a été relevée de sa mission, a précisé que le couvre-feu serait maintenu "pacifiquement". "Nous n'allons pas le faire respecter avec des camions et des gaz lacrymogènes", a-t-il promis.

"Dormir n'est pas une option, gouverneur Nixon. Nous demandons justice !", a lancé une des personnes présentes dans la salle, qui interrompaient régulièrement la conférence de presse, certaines avec des mégaphones. "Gouverneur, il faut inculper la police pour ce meurtre !", a réclamé une autre.

Selon un témoin, Michael Brown, qui allait rendre visite à sa grand-mère et n'était pas armé, marchait dans la rue quand un agent de police s'en est pris à lui et l'a abattu alors qu'il avait les mains en l'air. Selon la police, Michael Brown a été tué après avoir agressé un policier et tenté de lui dérober son arme.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Émeutes à Ferguson États-Unis Racisme
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7773758593
Emeutes à Ferguson : 200 manifestants violent le couvre-feu
Emeutes à Ferguson : 200 manifestants violent le couvre-feu
Malgré le couvre-feu décidé par le gouverneur du Missouri à Ferguson (Etats-Unis), où un jeune Noir a été tué par un policier, environ 200 manifestants se sont rassemblés dans la nuit.
https://www.rtl.fr/actu/international/emeutes-a-ferguson-200-manifestants-violent-le-couvre-feu-7773758593
2014-08-17 11:02:00
https://cdn-media.rtl.fr/cache/NOVBkn3DY9IAYEX6yA6YJg/330v220-2/online/image/2014/0817/7773758632_des-manifestants-a-ferguson-le-17-aout-2014-rassembles-malgre-le-couvre-feu.jpg