1 min de lecture États-Unis

Elle enlève un bébé "pour le manger"

Sombre histoire "made in Hollywood". Sauf que ce n'est pas un film. Une femme de 36 ans s'est emparée d'un petit bébé d'à peine quatre mois directement dans sa poussette à Los Angeles. Mais le pire reste à venir : Natasha Hubbard a ensuite envoyé l'enfant contre le pare-choc d'un camion "pour lui casser les bras afin de les manger". La maman de l'enfant, après une empoignade, a été aidée par un commerçant qui a poussé la "mangeuse de bébé". Le nouveau né n'a que quelques égratignures...

Natasha Hubbard, une femme de Los Angeles, a raconté avoir voulu "manger les bras" d'un bébé dans la rue
Natasha Hubbard, une femme de Los Angeles, a raconté avoir voulu "manger les bras" d'un bébé dans la rue Crédit : DR

 

Barbe bleue, les ogres et leurs comparses des contes de fées ont du souci à se fai
re : la réalité dépasse la fiction à Los Angeles. Selon le LA Times, qui a révélé l'histoire, la femme de 36 ans n'a pas hésité à défaire la ceinture de sécurité qui retenait l'enfant dans sa poussette et le prendre devant sa maman et sa tante. Ensuite, elle a "claqué" le bébé sur le pare-choc d'un camion tout proche.

Adriana Miranda, la maman de 29 ans, ainsi que sa sœur, tentaient alors de se battre contre la femme. Et pour cause, Natasha Hubbard, entendue par la police, a alors expliqué ses intentions : "Je voulais manger le bras du bébé". Frissons dans le dos assurés.

Du haut de ses quatre mois, Alexander, a tout de même été emmené à l'hôpital pour des examens. Il ne souffre que de quelques égratignures. En revanche, "la mangeuse de bébé" a été inculpée pour "attaque" et sa caution a été fixée à 30.000 dollars. Elle a déjà été condamnée pour des affaires de drogues.

“Nous avons de la chance : Alexander n'est même pas blessé mis à part quelques égratignures malgré ce qu'il a subi. C'est un solide petit bonhomme" a conclu le chef de la police de Los Angeles.

Le reportage de la télévision de Los Angeles (en anglais) :

Lire la suite
États-Unis Faits divers International
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants