1 min de lecture Italie

Législatives en Italie : Silvio Berlusconi inéligible, mais incontournable

L'ancien premier ministre italien revient au devant de la scène politique à l'aube des élections législatives italiennes, qui se dérouleront dimanche 4 mars 2018.

Silvio Berlusconi, l'ancien premier ministre italien, à Rome en janvier 2018
Crédit Image : Andreas SOLARO / AFP

Silvio Berlusconi est de retour. Six ans après sa démission forcée de son poste de président du Conseil, à la suite des scandales sexuels du "Rubygate" et ses "Bunga Bunga", le roi des médias italiens et chef du parti politique Forza Italia fondé en 1994, est, à 81 ans, de nouveau au centre de la scène politique. 

Il dirige une coalition qui regroupe centristes et nationalistes anti-migrants et eurosceptiques. Selon les derniers sondages, sa coalition de centre-droit a toutes les chances de devancer celle de centre-gauche, menée par Matteo Renzi, ainsi que le Mouvement 5 Étoiles qui se présente seul aux législatives du 4 mars.

Bien qu’inéligible jusqu’en 2019, en raison d’une condamnation pour fraude fiscale, l’homme que l’on surnomme le "Caïman" redevient un incontournable de l’échiquier politique italien.

La rédaction vous recommande
Contenus sponsorisés