3 min de lecture Italie

Élections en Italie : qui est Luigi Di Maio, le leader du Mouvement des 5 étoiles ?

PORTRAIT - Luigi Di Maio, dauphin désigné à seulement 31 ans par le volcanique Beppe Grillo, a fait des populistes du Mouvement Cinq Étoiles (M5S) le premier parti d'Italie. Il apparaît désormais incontournable dans les discussions en vue du prochain gouvernement.

Luigi Di Maio, leader du Mouvement des Cinq Étoiles, en février 2018
Luigi Di Maio, leader du Mouvement des Cinq Étoiles, en février 2018 Crédit : Remo Casilli/Sintesi/SIPA
ClaireGaveau
Claire Gaveau
et AFP

Le pari est pleinement réussi pour lui. Avec son allure soignée et son visage rassurant, Luigi Di Maio a réussi à hisser le Mouvement des Cinq Étoiles (M5S) en première ligne des élections législatives italiennes, organisée dimanche 4 mars.

Vice-président de la Chambre des députés depuis 2013, il apparaît désormais incontournable dans les discussions en vue du prochain gouvernement. Selon des résultats encore partiels, il aurait obtenu plus de 30% des voix à ce scrutin. Un pourcentage qui permet ainsi à Luigi Di Maio d'être le représentant de la première formation du pays, même s'il est devancé par la coalition formée entre la droite et l'extrême droite.

Une chose est sûre, au sein du M5S, où l'outrance a longtemps été la règle, ce jeune Napolitain de 31 ans a su s'imposer avec son physique de gendre idéal et son costume-cravate toujours impeccable. Il tranche singulièrement avec Beppe Grillo, le comique fondateur et patron du M5S dont le verbe fleuri et les diatribes tonitruantes ont lancé ce parti populiste. Mais à presque 70 ans, ce dernier s'est récemment mis en retrait d'un M5S devenu "mature".

À lire aussi
La Premier ministre italien Matteo Salvini à Rome le 8 octobre 2018 Italie
Italie : la compagne de Salvini annonce leur rupture sur Instagram

Un record de précocité

Militant derrière Beppe Grillo depuis 2007, adhérent au mouvement dès sa création en 2009, Luigi Di Maio en a rapidement gravi tous les échelons. Après un échec aux municipales de 2010 à Pomigliano d'Arco, près de Naples, il est devenu député et vice-président de l'assemblée - à seulement 26 ans, record d'Italie - trois ans plus tard.

En septembre, il a été désigné candidat au poste de Premier ministre après un vote en ligne des militants du M5S où il a obtenu 82% des voix, un score insolent que ses détracteurs attribuent à l'absence de réelle concurrence. 

Fils d'un ex-dirigeant néofascite

Fils d'un ex-dirigeant du Mouvement social italien, parti néofasciste aujourd'hui dissous, Luigi Di Maio réfute le terme de populiste, qu'il juge péjoratif, et assure ne pas vouloir d'une Italie extrémiste ou anti-européenne.

Doté d'un calme à toute épreuve selon ses collaborateurs, le jeune candidat a aussi apporté la caution de sérieux qui a longtemps fait défaut au mouvement. Une image qu'il s'est employé à consolider au cours de la campagne électorale où il a effectué des déplacements à l'étranger et présenté l'équipe d'experts, souvent issus de la société civile, qui composeront son gouvernement en cas de victoire. 

Au risque de froisser l'aile orthodoxe du mouvement, il a également assagi son discours sur la sortie de l'euro, qui n'est plus d'actualité, ou sur les alliances avec d'autres partis, qui ne sont plus totalement exclues alors même que le M5S s'est construit sur le rejet de la vieille classe politique. 

Un CV particulièrement mince

Surtout que les opposants n'hésitent pas à attaquer le parcours de Luigi Di Maio et son CV particulièrement mince. Il n'a pas mené à leur terme les études de droit entamées, et ses expériences professionnelles se limitent à avoir été brièvement administrateur d'un site web, assistant réalisateur et stadier.

Ce qui fait dire à ses détracteurs qu'il n'est que la marionnette de Beppe Grillo et n'est pas intellectuellement armé pour diriger la troisième économie de la zone euro. Une attaque qui ne tient pas selon le principal intéressé qui n'hésite pas à faire référence à Emmanuel Macron (40 ans) ou encore à Sebastian Kurz, le chancelier autrichien (31 ans).

Beppe Grillo, fondateur du Mouvement des Cinq Étoiles et l'actuel leader, Luigi di Maio
Beppe Grillo, fondateur du Mouvement des Cinq Étoiles et l'actuel leader, Luigi di Maio Crédit : Andrew Medichini/AP/SIPA
La rédaction vous recommande
Lire la suite
Italie Élections législatives Portrait
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7792504087
Élections en Italie : qui est Luigi Di Maio, le leader du Mouvement des 5 étoiles ?
Élections en Italie : qui est Luigi Di Maio, le leader du Mouvement des 5 étoiles ?
PORTRAIT - Luigi Di Maio, dauphin désigné à seulement 31 ans par le volcanique Beppe Grillo, a fait des populistes du Mouvement Cinq Étoiles (M5S) le premier parti d'Italie. Il apparaît désormais incontournable dans les discussions en vue du prochain gouvernement.
https://www.rtl.fr/actu/international/elections-en-italie-qui-est-luigi-di-maio-le-leader-du-mouvement-des-5-etoiles-7792504087
2018-03-05 12:38:00
https://cdn-media.rtl.fr/cache/xxEYSycfWdUxTawy92ounA/330v220-2/online/image/2018/0305/7792504794_luigi-di-maio-leader-du-mouvement-des-cinq-etoiles.jpg