1. Accueil
  2. Actu
  3. International
  4. Égypte : Washington réclame l'annulation de 1.200 condamnations à mort
1 min de lecture

Égypte : Washington réclame l'annulation de 1.200 condamnations à mort

Les Etats-Unis appellent à l'annulation de la condamnation à mort des 1,200 pro-Morsi en Egypte.

Un jeune garçon porte un drapeau égyptien, le 14 janvier 2014. (archives) MAHMOUD KHALED / AFP
Un jeune garçon porte un drapeau égyptien, le 14 janvier 2014. (archives) MAHMOUD KHALED / AFP
La rédaction numérique de RTL & AFP

Les Etats-Unis ont dénoncé avec force ce lundi les condamnations à mort de près de 700 islamistes présumés en Egypte et ont appelé Le Caire à annuler ces peines ainsi que celles imposées fin mars contre plus de 500 autres.

"Les Etats-Unis sont profondément préoccupés"

Simultanément, le ministre égyptien des Affaires étrangères Nabil Fahmy, en visite à Washington, a prévenu que les relations de son pays avec les Etats-Unis demeuraient difficiles. Le porte-parole de la Maison Blanche, Jay Carney, a dénoncé "le verdict d'aujourd'hui, comme celui du mois dernier" comme "un défi aux règles les plus élémentaires de la justice internationale". Il a fustigé un "précédent dangereux".

"Les Etats-Unis sont profondément préoccupés par le recours continuel aux procès et aux condamnations de masse en Egypte, et particulièrement les condamnations à mort de 683 accusés aujourd'hui" lundi, a écrit M. Carney dans un communiqué.

"Mettre fin aux procès de masse"

"Ce verdict est totalement incompatible avec les obligations de l'Egypte en termes de droits de l'homme", a-t-il poursuivi. "Les dirigeants égyptiens doivent prendre position contre ces mesures illogiques (...) et reconnaître que la répression de la contestation pacifique ne fera que nourrir l'instabilité et les radicalisations que l'Egypte dit vouloir empêcher".

À lire aussi

"Nous pressons le gouvernement égyptien de mettre fin aux procès de masse, d'annuler les condamnations (de lundi) et les précédentes (du 24 mars), et de faire en sorte que tous les citoyens bénéficient d'un procès équitable".

Le département d'Etat a lui aussi dénoncé ces nouvelles condamnations "insensées" visant les partisans des Frères musulmans du président islamiste destitué Mohamed Morsi. Lundi soir, l'ambassade d'Egypte à Washington a répondu à ces "déclarations critiques des Etats-Unis" que la justice égyptienne était indépendante et que ces condamnations étaient susceptibles d'être interjetées en appel. Dans la journée, le chef de la diplomatie égyptienne avait défendu son régime installé par l'armée devant un centre de recherches de Washington, avant d'être reçu mardi par le secrétaire d'Etat John Kerry.

La rédaction vous recommande
À écouter aussi

L’actualité par la rédaction de RTL dans votre boîte mail.

Grâce à votre compte RTL abonnez-vous à la newsletter RTL info pour suivre toute l'actualité au quotidien

S’abonner à la Newsletter RTL Info

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire