1 min de lecture Egypte

Egypte : les heurts entre pro et anti-Morsi se poursuivent

Les affrontements entre partisans et adversaires de l'ancien président égyptien ont fait lundi des dizaines de blessés à proximité de la place Tahrir au Caire.

Des affrontements entre manifestants à Alexandrie en juin.
Des affrontements entre manifestants à Alexandrie en juin. Crédit : STR / AFP
micro générique
La rédaction numérique de RTL
et AFP

Des affrontements entre partisans et adversaires du président égyptien déchu Mohamed Morsi aux abords de la place Tahrir au Caire ont fait des dizaines de blessés lundi après-midi. Des groupes de partisans des deux camps se sont affrontés par jets de pierres, et, selon les services de secours, des tirs de chevrotine. La police est intervenue en tirant des grenades lacrymogènes.

Des heurts sporadiques se poursuivaient en fin d'après-midi. Les affrontements ont débuté au passage près de Tahrir d'un cortège de partisans du président islamiste renversé le 3 juillet. Les heurts ont alors éclaté avec des groupes d'opposants à Mohamed Morsi, présents depuis plusieurs semaines sur la place. La police est intervenue en tirant des grenades lacrymogènes depuis des fourgons blindés.

Les tensions politiques en Égypte depuis la fin du mois de juin, avec des manifestations monstres pour exiger le départ de l'ancien président, puis son renversement par l'armée, se sont traduites par de nombreux affrontements qui ont fait quelque 150 morts. Les partisans de Mohamed Morsi exigent son retour en faisant valoir qu'il est le premier président démocratiquement élu du pays. Ses adversaires l'accusent d'avoir cherché à monopoliser le pouvoir au profit de sa formation, les Frères musulmans.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Egypte Mohamed Morsi Crise en Egypte
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants