1. Accueil
  2. Actu
  3. International
  4. Ebola : plus de 5.000 morts, plus de 15.000 cas
2 min de lecture

Ebola : plus de 5.000 morts, plus de 15.000 cas

Le dernier bilan de l'OMS concernant l'épidémie Ebola est inquiétant.

Ebola (illustration)
Ebola (illustration)
Crédit : CELLOU BINANI / AFP
La rédaction numérique de RTL & AFP

Le nombre des morts dus à l'épidémie de fièvre hémorragique Ebola s'élève à 5.420 dans six pays d'Afrique, plus les Etats Unis et l'Espagne, sur un nombre total de 15.145 personnes infectées par le virus, selon le dernier bilan de l'OMS publié mercredi.

Le précédent bilan de l'Organisation mondiale de la santé, publié le 14 novembre, faisait état de 5.177 morts sur 14.413 cas. Le nouveau bilan porte sur des chiffres relevés jusqu'au 16 novembre. L'OMS estime que les chiffres de ces bilans sont sous-estimés.

Pays particulièrement touchés : Liberia, Guinée et Sierra Leone

L'épidémie, la plus grave depuis l'identification du virus en 1976, est partie de Guinée fin décembre 2013. Le 16 novembre, on enregistrait dans ce pays 1.192 décès sur 1.971 cas. Au Liberia, on comptabilisait 2.964 morts sur 7.069 cas.

En Sierra Leone, l'OMS a recensé 1.250 morts sur 6.073 cas enregistrés. C'est le pays d'Afrique où la transmission de l'épidémie demeure "intense et trés étendue avec 533 nouveau cas en une semaine", note l'OMS.

À lire aussi

Au Mali, dernier pays touché par le virus, l'OMS fait état de 6 cas qui ont provoqué 5 décès.

Le bilan au Nigeria et au Sénégal est inchangé depuis plus de 49 jours, avec 20 cas dont huit mortels au Nigeria et un cas au Sénégal, un étudiant guinéen dont la guérison a été annoncée par les autorités le 10 septembre. Ces deux pays ont été retirés de la liste de ceux où sévit l'épidémie.

Le personnel de santé en première ligne

Le bilan des décès pour les membres du personnel de santé s'est encore aggravé, avec 329 morts sur 584 contaminations (324 décès et 570 cas dans le bilan précédent). Plusieurs cas de contamination ont été requalifiés et retirés du bilan.

Aux Etats-Unis, quatre cas ont été enregistrés mais seulement un patient libérien, de retour de son pays, est mort des suites de la maladie, selon le bilan arrêté au 16 novembre. (Un médecin sierra-léonais évacué sur les Etats-Unis y est mort le 17).

L'Espagne a connu un cas d'infection, une aide-soignante qui s'était occupée de deux missionnaires contaminés et rapatriés à Madrid où ils sont morts en août et en septembre. L'infirmière a depuis été déclarée guérie.

La rédaction vous recommande
À lire aussi

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/