1. Accueil
  2. Actu
  3. International
  4. Donald Trump tente de se rabibocher avec les journalistes
1 min de lecture

Donald Trump tente de se rabibocher avec les journalistes

Le candidat républicain élu à la Maison Blanche n'avait pas été tendre envers les médias durant sa campagne.

Donald Trump au siège de New York Times, le 22 novembre 2016
Donald Trump au siège de New York Times, le 22 novembre 2016
Crédit : AFP / Spencer Platt
Philippe Corbé : Donald Trump tente de se rabibocher avec les journalistes
03:15
Donald Trump tente de se rabibocher avec les journalistes
03:16
Philippe Corbé & Loïc Farge

Donald Trump continue de préparer son arrivée à la Maison Blanche, et à corriger son image. Il essaie notamment, ces derniers jours, de se rabibocher avec la presse. Depuis un an et demi de campagne, ses têtes de turc favorites étaient évidemment les journalistes. Il y avait, par exemple, la reporter de NBC qui le suivait partout jour après jour, qu'il dénonçait régulièrement dans les meetings. Il désignait son nom, la pointait du doigt ; la foule la sifflait. Parfois, le Secret Service était obligé de la protéger pour qu'elle rentre dans sa voiture, parce qu'elle était menacée par des supporteurs de Donald Trump.

Depuis deux jours, le millionnaire sait qu'il va falloir arranger cela. Il reçoit des journalistes. Mardi 22 novembre, il a convoqué à la Trump Tower les patrons et des stars de toutes les grandes chaînes américaines (CNN, NBC, CBS...). C'était censé être une sorte de reprise de contact, pour que tout se passe bien à la Maison Blanche. En fait, il a passé une heure et demi à les engueuler reportage après reportage. Il s'est mis, par exemple, à dénoncer à nouveau la journaliste de NBC qui l'avait suivi en disant à son patron : "C'est insupportable, elle était militante". L'opération a un peut tourné au fiasco, puisque cela s'est terminé en pugilat.

La rédaction vous recommande

Invités par Trump, les journalistes du New York Times ont refusé de se déplacer. Ils ont même imposé au futur président de se déplacer dans leurs locaux. Ils l'ont averti : "Ce ne sera pas du 'off', on pourra raconter ce que vous nous dites".

Après avoir rechigné, il a finalement répondu favorablement. Il est arrivé au journal en se faisant siffler par les journalistes du New York Times qui s'étaient réunis à l'accueil. Il leur a parlé durant une heure et demi, en donnant des informations. Et notamment qu'il allait faire des efforts sur le climat, alors qu'il avait dit qu'il allait sortir de l'accord de Paris.

La rédaction vous recommande
À lire aussi

L’actualité par la rédaction de RTL dans votre boîte mail.

Grâce à votre compte RTL abonnez-vous à la newsletter RTL info pour suivre toute l'actualité au quotidien

S’abonner à la Newsletter RTL Info

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/