1 min de lecture États-Unis

Donald Trump ne devrait finalement pas abroger complètement l'Obamacare

Donald Trump avait pourtant promis de supprimer la réforme de l'assurance maladie dès le premier jour de son mandat.

micro générique RTL Week-end Stéphane Carpentier iTunes RSS
>
Victoire de Trump le nouveau président renonce à l'annulation de l'Obamacare Crédit Image : AFP | Crédit Média : Philippe Corbé | Durée : | Date : La page de l'émission
Philippe Corbé
Philippe Corbé
et Ludovic Galtier

Aux États-Unis, Wall Street a connu sa meilleure progression sur une semaine, depuis 2011. L'élection de Donald Trump n'a pas entraîné de panique sur les marchés boursiers. Le milliardaire semble prendre la mesure de la fonction. Dans une interview au Wall Street Journal, le futur locataire de la Maison Blanche a adouci son propos concernant l'"Obamacare" : plus d'annulation mais des aménagements.

Plus encore qu'une promesse, c'était l'un des refrains les plus acclamés dans ses meetings. Abroger et remplacer immédiatement dès le premier jour ce qu'on appelle "Obamacare", c'est-à-dire la plus grande réforme de la présidence Obama, la loi sur l'assurance maladie, qui a permis à plus de 20 millions d'Américains de se faire soigner. Mais le système est lourd, complexe et les cotisations explosent. C'est Barack Obama qui a demandé à Donald Trump lors de leur entrevue en tête à tête de conserver certains aspects, notamment la couverture des assurés déjà malades et la possibilité pour des enfants jusqu'à 25 ans de bénéficier de l'assurance santé de leurs parents.

100.000 Américains se sont inscrits à "Obamacare" dans la seule journée après l'élection de Trump de peur de perdre ses avantages. Le président élu assure qu'il ne renonce à rien, mais qu'il est pragmatique. Cela montre bien qu'il ne se sent pas tenu par ses promesses de campagne. Même celles qu'il promettait d'appliquer dès le premier jour.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
États-Unis Présidentielle américaine Donald Trump
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants