1. Accueil
  2. Actu
  3. International
  4. Avec la Corée du Nord, Trump constate l'échec de sa stratégie de main tendue
2 min de lecture

Avec la Corée du Nord, Trump constate l'échec de sa stratégie de main tendue

Donald Trump voit se rapprocher inexorablement la situation qu'il avait promis d'éviter : une Corée du Nord dotée de missiles nucléaires capables de frapper les États-Unis.

Donald Trump dans le Bureau ovale de la Maison blanche le 24 mars 2017
Donald Trump dans le Bureau ovale de la Maison blanche le 24 mars 2017
Crédit : Evan Vucci/AP/SIPA
Missile nord-coréen : Trump constate l'échec de sa stratégie de main tendue
03:22
Philippe Corbé & Loïc Farge

C'est le sujet le plus urgent et le plus difficile qui se trouve sur la table de Donald Trump dans le Bureau Ovale. Ce n'est pas l'assurance maladie, qui est le grand débat politique du moment. Ce n'est pas l’immigration, avec le mur qu'il a promis de bâtir. Ce n'est même pas le terrorisme, avec le décret pour bannir les ressortissants de six pays musulmans qui vient d'entrer partiellement en vigueur. Il s'agit de la Corée du Nord.

C'est Barack Obama qui a prévenu son successeur, lors de leur première rencontre, que ce serait son dossier le plus difficile, car il met en cause la sécurité nationale des États-Unis. D'ailleurs Donald Trump s'en est rapidement rendu compte. Il faut dire que le dictateur nord-coréen multiplie les provocations. Il a procédé à un tir de missile ce 4 juillet, et clamé que c'était un "cadeau" aux "salauds d'Américains" en ce jour de la fête nationale.

Un tir réussi : il est tombé en mer du Japon. Mais selon les experts, ce type de missile pourrait aller bien plus loin, jusqu'en Alaska ou Hawaï. Donald Trump, après son élection, avait prévenu qu’il ne laisserait jamais les Nord-Coréens procéder au tir de ce type de missile. C'est pourtant bien ce qui s'est passé.

Donald Trump a répondu par un tweet en écrivant notamment à propos de Kim Jong-Un : "Ce type n'a pas autre chose à faire de sa vie ?".

À lire aussi

Il exprime aussi son impatience vis-à-vis de la Chine, à qui il reproche de protéger le régime nord-coréen, de ne pas faire pression sur lui. C'est intéressant, car Donald Trump semble se rendre compte que sa stratégie de main tendue a échoué. Il voulait engager le dialogue avec la Corée du Nord. Il disait même qu’il pourrait manger un hamburger avec le dictateur de Pyongyang.

Il avait essayé d’amadouer la Chine, en recevant son président chez lui en Floride, en taisant les critiques violentes qu’il répétait pendant la campagne, en espérant que la Chine ramènerait la Corée du Nord à la raison. Mais il est en train de réaliser que ça ne fonctionne pas. 

La rédaction vous recommande
À écouter aussi

L’actualité par la rédaction de RTL dans votre boîte mail.

Grâce à votre compte RTL abonnez-vous à la newsletter RTL info pour suivre toute l'actualité au quotidien

S’abonner à la Newsletter RTL Info

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/