2 min de lecture États-Unis

Donald Trump crie victoire sur son décret migratoire en partie réinstauré

REPLAY - La Cour suprême des États-Unis a offert une victoire politique à Donald Trump, en remettant partiellement en vigueur son décret anti-immigration très controversé.

Philippe Corbé Un Air d'Amérique Philippe Corbé
>
Philippe Corbé : Donald Trump crie victoire sur son décret migratoire en partie réinstauré Crédit Image : NICHOLAS KAMM / AFP | Crédit Média : RTLnet | Date :
La page de l'émission
Philippe Corbé
Philippe Corbé
et Loïc Farge

Une "victoire claire, se réjouit Donald Trump ; une "victoire partielle", nuancent les juristes. En tout cas, c'est un fait : le décret sur l'immigration qui avait été cassé à plusieurs reprises par la justice, est à nouveau en vigueur. En tout cas, certains aspects de ce décret. Pendant la campagne présidentielle, Donald Trump annonce qu'il veut interdire l'entrée des États-Unis à tous les musulmans. À l'entendre, un Français musulman n'aurait pas pu venir passer une semaine de vacances aux États-Unis. Ses conseillers lui expliquent rapidement que ça n'est pas possible, que c'est illégal.

Donc au fil de la campagne, Donald Trump a nuancé un peu sa promesse. Comme le dit l'un, l'un de ses proches qu'il a consulté, l'ancien maire de New York Rudy Giuliani, il cherchait à trouver une solution légale pour interdire l'entrée des musulmans. Cette promesse était l'une des plus applaudies dans ses meetings. Une semaine après son investiture, il a donc signé ce décret qui interdisait l'entrée aux États-Unis des ressortissants de sept pays majoritairement musulmans : Irak, Syrie, Iran, Soudan, Libye, Somalie et Yémen.

Application partielle

Pourquoi ces pays-là et pas l'Égypte et l'Arabie Saoudite, d'où venaient les terroristes du 11 septembre ? Le Pakistan et l'Afghanistan, d'où étaient originaires les parents des terroristes américains de San Bernardino et Orlando ? L'Irak a protesté, a été retiré de ce décret, qui de toute façon a rapidement été cassé par un juge et une cour d’appel fédérale, puis sa version édulcorée a été à nouveau cassée. Les magistrats ont considéré à chaque fois que c'était une discrimination envers les musulmans, même implicite.

À lire aussi
Walter Carr reçoit une voiture de la part de son patron États-Unis
Il fait 32 km à pied en pleine nuit pour aller travailler, son patron lui offre une voiture

C'est pour cela que l’administration Trump a fait remonter ce dossier devant la Cour Suprême, la plus haute instance judiciaire du pays qui a donc tranché lundi 26 juin : les neuf juges s'engagent à examiner ce décret en octobre prochain. En attendant, la Cour, à majorité conservatrice, accepte qu'il s'applique partiellement. Tous les ressortissants de ces pays qui ont des liens avec l'Amérique pourront obtenir un visa : si un membre de leur famille vit ici, s'ils sont étudiants ou ont un emploi dans une entreprise américaine.

Donc ça va concerner essentiellement les réfugiés, et c'est un sujet important parce que la Syrie est concernée. Mais le décret ne devait s’appliquer que pendant 90 jours. Il va donc prendre fin en septembre, avant que la Cour Suprême ne l'examine. Donald Trump pourra clamer que sa promesse a été d'une certaine manière réalisée. C'est donc déjà une victoire politique pour lui, et c'est important car il n’en a pas eu beaucoup depuis son entrée en fonction.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
États-Unis Amérique du Nord Immigration
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7789124471
Donald Trump crie victoire sur son décret migratoire en partie réinstauré
Donald Trump crie victoire sur son décret migratoire en partie réinstauré
REPLAY - La Cour suprême des États-Unis a offert une victoire politique à Donald Trump, en remettant partiellement en vigueur son décret anti-immigration très controversé.
https://www.rtl.fr/actu/international/donald-trump-crie-victoire-sur-son-decret-migratoire-en-partie-reinstaure-7789124471
2017-06-27 07:09:00
https://cdn-media.rtl.fr/cache/vzW-71ISilIJuWA15ix4Tw/330v220-2/online/image/2017/0607/7788877171_donald-trump-a-la-maison-blanche-le-6-juin-2017.jpg