1 min de lecture Intempéries

DIAPORAMA - Californie : des coulées de boue tuent au moins 17 personnes

La plupart des zones touchées avaient déjà été ravagées par l'incendie "Thomas" en décembre dernier. Privés de végétation, ces terrains absorbent désormais moins bien l'eau.

L'intérieur d'une voiture enselevie sous une coulée de boue, le 9 janvier 2018 en Californie.
Crédit Image : Robyn Beck / AFP
Voir la suite

La Californie fait face à un nouveau fléau. Dans la soirée du mardi 9 janvier, au moins 17 personnes ont été tuées à Montecito, près de Los Angeles (Californie), emportées par des coulées de boue qui se sont déclenchées après une forte tempête. Quelques 163 personnes ont été hospitalisées, dont quatre dans un état grave. Plusieurs habitations du sud de la Californie ont également été arrachées de leurs fondations, et de nombreuses routes restent inaccessibles.

La police locale décrit un paysage "ressemblant à un champ de bataille de la Première Guerre mondiale". Selon le site internet de la BBC, l'autoroute A101, qui longe la côte Pacifique, a été fermée sur plus de 42 km. Plus de 50 personnes ont déjà été évacuées mais certaines zones sont toujours inaccessibles.

Les pompiers du comté de Santa Barbara (SBCFD) ont déclaré sur Twitter qu'ils utilisaient des chiens pour chercher de possibles victimes à un endroit où se trouvaient plusieurs maisons avant que de fortes pluies ne s'abattent et provoquent des glissements de terrain.

La plupart des zones touchées par ces inondations avaient été dévastées par l'incendie "Thomas", qui a sévi en décembre dernier. Le feu avait détruit 110.000 hectares de terrains et de forêts. Sans cette végétation, le terrain n'absorbe plus l'eau et retient moins bien les sols. Selon l'Agence fédérale des situations d'urgence (FEMA), les risques d'inondations restent "sensiblement élevés" pendant les cinq années qui suivent un incendie.

La rédaction vous recommande
Contenus sponsorisés