1. Accueil
  2. Actu
  3. International
  4. Des étrangers, dont un Américain, tués dans une attaque à Kaboul
2 min de lecture

Des étrangers, dont un Américain, tués dans une attaque à Kaboul

Quatorze personnes, dont des étrangers, ont perdu la vie dans une attaque d'une résidence fréquentée par des étrangers pendant un concert de musique afghane mercredi soir.

Des militaires afghans bloquent la route après une attaque à Kaboul dans une résidence fréquentée par des étrangers
Des militaires afghans bloquent la route après une attaque à Kaboul dans une résidence fréquentée par des étrangers
Crédit : SHAH MARAI / AFP
Cécile De Sèze & AFP

Cinquante-quatre personnes ont été secourues, mais quatorze autres ont perdu la vie à Kaboul. Mercredi 13 mai, des hommes armés ont attaqué une résidence fréquentée par des étrangers, pendant un concert de musique afghane. Parmi les victimes, figure un Américain, un Italien, et quatre Indiens. Il ne devrait pas y avoir de victime française.

Après environ sept heures de siège, la police a abattu le dernier des trois assaillants, selon l'adjoint au chef de la police Sayed Gul Agha Rohani. Peu après, le chef de la police de Kaboul, Abdul Rahman Rahimi, a annoncé le bilan : "Cinq personnes ont été tuées et cinq blessées - dont des étrangers et des Afghans - dans l'attaque de la résidence Park Palace". 

"Nous essayons de découvrir les circonstances dans lesquelles l'attaque a eu lieu. Nous avons besoin de faire davantage d'investigations", a-t-il ajouté. Selon lui, les assaillants étaient trois mais il est resté plus prudent en affirmant qu'un seul avait été identifié à ce stade. 

Une attaque ciblée

L'attaque n'avait toujours pas été revendiquée tard dans la nuit de mercredi de jeudi. Selon le chef de la police de Kaboul, les trois assaillants portaient des vestes avec des explosifs, mais n'en ont pas fait usage avant d'être abattus. 

Le Park Palace, au cœur de la capitale afghane, est une résidence notamment utilisée par des agences humanitaires étrangères. Plusieurs étrangers se trouvaient à l'intérieur, "principalement des Indiens et des Turcs", selon un responsable des services de sécurité. Peu après le début du siège, un employé de la résidence, qui s'était enfermé dans une pièce avant de parvenir à fuir, avait indiqué avoir vu au moins cinq personnes allongées au sol et couvertes de sang, sans pouvoir préciser si elles étaient blessées ou décédées.
 
Cette nouvelle attaque s'inscrit dans un contexte de combats quasi-quotidiens entre les forces gouvernementales et les insurgés islamistes talibans qui ont lancé le mois dernier leur traditionnelle offensive de printemps. Elle intervient aussi au lendemain d'une visite à Kaboul du Premier ministre pakistanais, Nawaz Sharif, qui a affirmé sa volonté de combattre le terrorisme aux côtés de l'Afghanistan. Les attaques ciblées, souvent minutieusement préparées, visant des étrangers, se sont multipliées depuis 2013 en Afghanistan créant l'insécurité pour la communauté internationale. 

La rédaction vous recommande
À lire aussi

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/