1. Accueil
  2. Actu
  3. International
  4. Des DVD de "The Interview" envoyés en Corée du Nord par ballon
2 min de lecture

Des DVD de "The Interview" envoyés en Corée du Nord par ballon

Des militants sud-coréens ont envoyé mardi des copies du film The Interview par ballons gonflables au-dessus de la Corée du Nord. Une provocation qui risque de réveiller les tensions entre les deux pays.

Kim Jong-Un
Kim Jong-Un
Crédit : KCNA VIA KNS / KCNA / AFP
Camille Kaelblen
Camille Kaelblen

La guerre des ballons gonflables continue. Mardi 14 juillet, Park Sang-hak, un militant sud-coréen connu pour ses lâchers de ballons au-dessus de la Corée du Nord, affirme avoir envoyé au-dessus du territoire ennemi 2.000 copies du film américain The Interview, une comédie satirique qui raille la dictature de Kim Jong-un. 

Une provocation que le militant avait déjà évoquée en mars dernier, sans pour autant la mettre effectivement en oeuvre. Et pour cause, le gouvernement nord-coréen avait alors menacé de "mobiliser toute sa puissance de feu" contre ces ballons clandestins, considérant la provocation comme "une déclaration de guerre de facto". En octobre 2014, des gardes-frontières nord-coréens avaient d'ailleurs déjà tenté de tirer sur des ballons envoyés par les militants, ce qui avait provoqué un échange de tirs entre les deux armées. Par crainte de nouvelles représailles, le gouvernement et la police sud-coréens tentent de leur côté de minimiser l'action, estimant que seulement 30 exemplaires du film auraient en fait été envoyés par les militants.

Des ballons contre la dictature

La méthode des ballons gonflables, qui ne manque pas d'originalité, n'en est pas à ses débuts. En 2011 déjà, les autorités nord-coréennes avaient intercepté des ballons contenant des tracts anti-Corée du Nord. Depuis, les militants ont envoyé des radios fonctionnant avec des piles, des clés USB et des brochures. L'objectif : faire pénétrer des objets symboliques de la démocratie au cœur de la dictature.

The Interview, un film sous haute tension

Depuis l'annonce de la sortie de The Interviewles autorités nord-coréennes se montrent extrêmement virulentes dans la condamnation du film, le comparant même à "un acte de guerre". Le piratage de Sony, qui aurait été réalisé par des hackers en lien avec le gouvernement nord-coréens, avait incité le producteur hollywoodien à annuler la sortie du film. Ce qui n'avait pas empêché la comédie de devenir "le meilleur film de tous les temps" sur les sites de notation de film, les internautes ayant pris part au conflit diplomatique entre la Corée du Nord et les Etats-Unis.

La rédaction vous recommande

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/