1 min de lecture Maroc

Des dizaines de personnes s'allongent sur une plage pour rendre hommage à Aylan Kurdi

EN IMAGES - T-shirt rouge, short bleu. Ils sont des dizaines a avoir imité la dernière posture de petit Aylan sur une plage de Rabat.

Un jeune enfant observant des Marocains reprenant la posture d'Aylan Kurdi à Rabat Crédits : FADEL SENNA / AFP | Date : 08/09/2015
9 >
Un jeune enfant observant des Marocains reprenant la posture d'Aylan Kurdi à Rabat Crédits : FADEL SENNA / AFP | Date : 08/09/2015
Le corps sans vie d'Aylan Kurdi a déclenché dans le monde un élan de solidarité pour les réfugiés Crédits : FADEL SENNA / AFP | Date : 08/09/2015
T-shirt rouge et pantalon bleu. Ces Marocains sont venus habillés comme Aylan Crédits : FADEL SENNA / AFP | Date : 08/09/2015
De nombreuses personnes rendent hommage Aylan Kurdi, 3 ans, le 7 septembre Crédits : FADEL SENNA / AFP | Date : 08/09/2015
Son petit corps a été retrouvé au large d'une plage turque Crédits : FADEL SENNA / AFP | Date : 08/09/2015
Aylan Kurdi, Syrien, est mort noyé avec sa mère Rehan et son frère de 5 ans Galip Crédits : FADEL SENNA / AFP | Date : 08/09/2015
À Gaza aussi, des enfants ont déposé des fleurs sur une sculpture de sable représentant Aylan Crédits : MOHAMMED ABED / AFP | Date : 08/09/2015
Une sucupture hommage en sable en Inde. 'Humanité échouée. Honte, honte, honte..." Crédits : ASIT KUMAR / AFP | Date : 08/09/2015
Un officier turc portant le corps du petit Aylan Kurdi mort noyé, le 2 septembre 2015 Crédits : STR / DOGAN NEWS AGENCY / AFP | Date : 03/09/2015
1/1
Aymeric Parthonnaud
Aymeric Parthonnaud
et AFP

Une trentaine de personnes se sont allongées lundi 8 septembre, le visage contre le sable de la plage de Rabat, au Maroc, pour rendre hommage à Aylan Kurdi, cet enfant syrien dont la photo du corps sans vie est devenue le symbole du drame des migrants en Méditerranée. Vêtues d'un tee-shirt rouge comme le garçonnet, et pour certaines d'un bermuda bleu, elles ont imité la position dans laquelle le corps de l'enfant a été retrouvé par la police turque, échoué sur une plage, et sont restées figées ainsi pendant environ vingt minutes, a constaté un journaliste de l'Agence France Presse. "J'ai mal pour cette humanité et je me dis qu'en tant qu'artiste mon devoir est de réagir et de venir ici avec mes collègues pour dire qu'un petit geste peut valoir beaucoup", a expliqué l'actrice marocaine Latifa Ahrar, l'une des organisatrices de ce rassemblement.

"Nous sommes là pour dire que la Méditerranée doit rester un espace de partage et d'échanges et non pas une barrière (qui se dresse) devant ceux qui sont victimes des dictatures, des guerres civiles et du terrorisme", a indiqué Rachid el-Belghiti, un journaliste participant à l'opération. Une centaine de badauds ont applaudi quand les protagonistes se sont relevés. 

Le corps du petit Aylan, 3 ans, a été découvert mercredi, gisant sur une plage turque, le visage contre le sable. La photo de cette scène a créé une onde de choc mondiale. Son frère Ghaleb, 5 ans, et leur mère sont également morts noyés en tentant de rallier l'île grecque de Kos, l'une des portes d'entrée vers l'Union européenne pour ceux qui fuient la guerre en Syrie. Depuis le début de l'année, 366.402 personnes sont arrivées en Europe par la Méditerranée, selon le Haut-Commissariat de l'ONU pour les réfugiés, et 2.800 sont mortes ou portées disparues.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Maroc Réfugiés Diaporama
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants