1 min de lecture Espagne

Déraillement en Espagne : le conducteur du train a été placé en détention

L'un des deux chauffeurs du train qui a déraillé à Saint-Jacques-de-Compostelle en Espagne a été placé en détention ce jeudi 25 juillet. Selon les premiers éléments de l'enquête, la vitesse pourrait être à l'origine de l'accident.

micro générique
La rédaction numérique de RTL

La Cour suprême de Galice a annoncé dans un communiqué jeudi soir que l'un des deux conducteurs du train  qui a déraillé mercredi a été placé en détention. Toujours à l'hôpital, Francisco José Garzon Amo était entendu par les policiers plus tôt dans l'après-midi, afin d'évaluer sa responsabilité dans le déraillement de l'Alvia mercredi 24 juillet. 

"Le magistrat a ordonné à la police de recueillir la déposition du conducteur, qui fait actuellement l'objet d'une enquête officielle, dans l'enceinte de l'hôpital où il a été placé en détention", a précisé le tribunal.

Vitesse excessive du conducteur

Selon le quotidien El Pais, il n'était pas ivre au moment du drame. La vitesse excessive du train semble en effet l'hypothèse privilégiée à ce stade de l'enquête.  Le secrétaire d'Etat aux Transports, Rafael Catala, a presque confirmé cette hypothèse. La tragédie "paraît liée à un excès de vitesse", a-t-il affirmé sur la radio Cadena Ser.


Le conducteur du train avait d'ailleurs reconnu avoir abordé le dangereux virage où s'est produit l'accident à 190km/h. "J'espère qu'il n'y aura pas de morts parce que je les aurai sur la conscience", avait-il lancé après l'accident.

Ce que l'on sait du déraillement du train en Espagne le mercredi 24 juillet
Ce que l'on sait du déraillement du train en Espagne le mercredi 24 juillet Crédit : IDE
La rédaction vous recommande
Lire la suite
Espagne Faits divers Info
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants