1 min de lecture Allemagne

David Hasselhoff protège le Mur à Berlin

VIDEO - L'acteur américain David Hasselhoff (K2000, Alerte à Malibu) était à Berlin dimanche pour soutenir les opposants à la destruction des restes du Mur de Berlin, menacé par des projets d'urbanisme.

micro générique
La rédaction numérique de RTL

"Save the Wall". L'acteur US David Hasselhoff, envié par les hommes du monde entier dans les années 80 et 90 pour sa voiture (K2000) et ses collègues de travail très sympathiques (Alerte à Malibu), était dimanche à Berlin pour participer aux manifestations contre la destruction des restes du Mur de Berlin, pour faire de la place à des projets d'urbanisme. Quinze

"David, on t'aime"

Très populaire à Berlin depuis son concert donné au pied de l'édifice symbole de la guerre froide le 31 décembre 1989,  plus d'un mois après la chute officielle de mur de Berlin, le 9 novembre 1989.  "Je suis venu pour vous apporter mon soutien car je crois que (les vestiges du Mur) sont un morceau d'Histoire", a lancé le héros d'"Alerte à Malibu" à une foule de milliers de curieux massés devant l'East Side Gallery, un tronçon de Mur de 1,3 km décoré par des artistes.



"Il faut se souvenir que des gens ont perdu la vie ici pour la liberté !", a-t-il ajouté, déchaînant des cris tels que "David, on t'aime" et "David, tu es notre héros !" tandis que d'autres brandissaient des bouées de sauvetage, en référence à son rôle de sauveteur dans la série Alerte à Malibu.  Avec le même look qu'il y a 15 ans, brushing travaillé et bronzage impeccable, David Hasselhoff a ensuite entoné le refrain de son tube le plus connu outre-Rhin, "Looking for freedom !", devant une foule en délire.

Depuis février, les Berlinois se mobilisent pour sauver un vestige du Mur de Berlin, ce symbole honni de la Guerre froide devenu une attraction touristique majeure, menacé par des projets d'urbanisme. L'East Side Gallery constitue le plus grand et l'un des rares restes du "Mur de protection anti-fasciste", selon son nom est-allemand officiel, qui a divisé la ville du 13 août 1961 au 9 novembre 1989.

Le 31 décembre 1989, il avait enflammé Berlin

Une chanson bizarrement restée depuis comme l'un des symboles de l'ouverture du Mur de Berlin. A l'époque, David Hasselhoff, était venu se produire le 31 décembre 1989, quelques semaines après la révolution pacifique. Blouson clignotant de lumières sur les épaules, il avait déchaîné les spectateurs euphoriques. Quinze ans plus tard, il reste une icône à Berlin. Et même dans toute l'Allemagne, où il lui arrive de se produire sur scène notamment en ex-RDA.




Lire la suite
Allemagne Histoire Infographie
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants