1 min de lecture Ban Ki-Moon

Darfour : Ban Ki-moon demande des mesures contre les assassinats de Casques bleus

Ban Ki-moon a appelé le gouvernement soudanais à prendre des mesures contre les assassinats de Casques bleus au Darfour.

Un soldat égyptien de la mission conjointe ONU-Union africaine au Darfour (Minuad) le 16 décembre 2013.
Un soldat égyptien de la mission conjointe ONU-Union africaine au Darfour (Minuad) le 16 décembre 2013. Crédit : ASHRAF SHAZLY / AFP
micro générique
La rédaction numérique de RTL
et AFP

Le secrétaire général de l'ONU Ban Ki-moon a appelé dimanche 29 décembre le gouvernement soudanais à prendre des mesures contre le nombre croissant d'assassinats de Casques bleus dans la région du Darfour, déchirée par des luttes armées. Ban Ki-moon s'est exprimé après la mort, plus tôt dans la journée, de deux soldats, un jordanien et un sénégalais, de la mission conjointe ONU-Union africaine au Darfour (Minuad), tués par des hommes armés dans une embuscade dans le sud de cette région.

Les violences au Darfour ont connu une forte recrudescence en 2013

"Le secrétaire général a été affligé d'apprendre (qu')une nouvelle attaque armée par des assaillants non identifiés contre un convoi de la mission conjointe ONU-Union africaine au Darfour" avait eu lieu, a déclaré son porte-parole Martin Nesirky dans un communiqué. Un assaillant a été tué et un autre blessé, a-t-il précisé.

Au moins 14 membres de la Minuad
, présents dans cette région de l'ouest du Soudan en proie à une recrudescence des violences, ont été tués au cours des six derniers mois. Plusieurs de ces attaques ont été imputées aux tribus rebelles de cette région déchirée par les violences depuis dix ans. Le gouvernement de Khartoum n'a encore arrêté aucun assaillant. Ban Ki Moon "attend du gouvernement du Soudan qu'il traduise rapidement en justice les responsables de cette attaque, et des précédentes, contre la Minuad", a ajouté le porte-parole.

Les violences ont connu une forte recrudescence en 2013 au Darfour, où le gouvernement lutte contre une rébellion depuis dix ans. Au moins 460.000 personnes ont été déplacées en raison des violences en 2013, selon des chiffres de l'ONU, et au moins 300.000 personnes sont mortes depuis le début du conflit il y a dix ans.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Ban Ki-Moon Info International
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants