2 min de lecture Danemark

Danemark : le propriétaire du sous-marin a jeté le corps de la journaliste à la mer

Une journaliste danoise avait disparu à bord d'un sous-marin danois artisanal. Sauvé du naufrage, le propriétaire a avoué avoir "jeté son corps".

Des volontaires de l'équipe de sauvetage cherchant la journaliste disparue à proximité de la côte suédoise.
Des volontaires de l'équipe de sauvetage cherchant la journaliste disparue à proximité de la côte suédoise.
Océane Blanchard
Océane Blanchard
et AFP

Nouvelle étape dans l'enquête sur le sous-marin naufragé : le concepteur du navire artisanal Nautilus a affirmé que la journaliste suédoise portée disparue depuis le 11 août était morte accidentellement à bord de son submersible et qu'il avait jeté son corps à la mer, a annoncé la police danoise.

Peter Madsen avait dans un premier temps assuré avoir laissé la journaliste Kim Wall, qui réalisait un reportage sur lui à bord de l'appareil dont il est le propriétaire, sur la pointe de l'île de Refshaleøen, à Copenhague, dans la soirée du 10 août.

Mais cet homme, accusé d'homicide involontaire par négligence, a finalement "déclaré à la police et au tribunal qu'il y avait eu un accident à bord du sous-marin qui avait conduit à la mort de Kim Wall et qu'il l'avait ensuite jetée à la mer dans un lieu encore indéterminé dans la baie de Køge", à environ 50 kilomètres au sud de la capitale danoise, a expliqué la police dans un communiqué lundi 21 août.

Le Nautilus délibérément coulé

La police de Copenhague a déclaré sur son compte Twitter qu'elle avait "reçu une information" lundi après-midi faisant état de la découverte d'un cadavre de femme dans les eaux suédoises près de l'île danoise d'Amager, tout en ajoutant qu'une enquête était en cours à ce sujet, sans autres précisions.

Le 11 août, la défense danoise s'était lancé dans la recherche du Nautilus. Le submersible, long de 18 m, avait disparu la veille au soir dans le détroit d'Öresund, entre Danemark et Suède, avec les deux personnes à son bord.

À lire aussi
Un dessin de presse publié le 27 janvier 2020 dans le journal danois "Jyllands-Posten" représentant le drapeau chinois où les étoiles ont été remplacées par des dessins de coronavirus. virus
Coronavirus : la Chine réclame des excuses après une caricature dans un journal danois

Son propriétaire avait été secouru, mais les autorités étaient à la recherche de Kim Wall. Le sous-marin avait été localisé dans la journée du 11 août et fouillé, sans que les autorités parviennent à trouver trace de Kim Wall. Pour la police danoise, il a été délibérément coulé. Peter Madsen avait alors été soupçonné d'homicide involontaire par la police.

Peter Madsen avait été présenté devant un juge le 12 août, au lendemain de la disparition de la journaliste, âgée de 30 ans. Les audiences se sont depuis déroulées à huit clos et la date de ses révélations reste inconnue.  

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Danemark Suède Naufrage
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants