2 min de lecture Conflit

Daesh : il reste moins de 1000 combattants en Irak et en Syrie, selon la coalition

La victoire territoriale contre Daesh s'accélère en Syrie et en Irak. La coalition conduite par les États-Unis a estimé qu'il restait moins de 1000 combattants de du groupe jihadiste dans les deux pays.

Des forces de l'antiterrorisme irakiennes brandissent un drapeau de Daesh à l'envers dans la vieille ville de Mossoul, le 2 juillet 2017
Des forces de l'antiterrorisme irakiennes brandissent un drapeau de Daesh à l'envers dans la vieille ville de Mossoul, le 2 juillet 2017 Crédit : AHMAD AL-RUBAYE / AFP
Martin Planques
Martin Planques

Moins de mille combattants de Daesh se trouvent encore en Irak et en Syrie, a indiqué la coalition internationale sous commandement américain dans un communiqué relayé par Reuters

"Grâce à l'engagement de la coalition et à la compétence affichée par nos partenaires en Irak et en Syrie, nous estimons qu'il reste moins de 1000 terroristes de Daesh dans les zones de nos opérations conjointes, la plupart étant pourchassés dans les régions désertiques dans l'est de la Syrie et l'ouest de l'Irak", a indiqué la coalition dans son communiqué. 


La coalition conduite par les États-Unis avait estimé le 5 décembre qu'il restait moins de 3000 combattants de Daesh. Le chiffre est donc trois fois moindre à cette estimation faite il y a trois semaines. 

À lire aussi
Un berger belge malinois (illustration) Syrie
Syrie : un chien militaire sauve six soldats d'une attaque djihadiste

Une victoire de terrain proclamée par plusieurs pays

L'Irak et la Syrie ont tous deux proclamé la victoire dans leur guerre contre les jihadistes de Daesh. L'Irak a proclamé le 9 décembre dernier "la victoire finale" sur le groupe. Les jihadistes de Daesh avaient constitué un califat de fait à cheval sur les deux pays après une offensive en 2014. 

La Russie, impliquée militairement sur place, a estimé que la guerre contre Daesh était terminée. "Nous pouvons dire que nous travaillons avec nos partenaires à tuer ou capturer les derniers terroristes de Daesh, à détruire leurs réseaux et à empêcher leur résurgence ainsi qu'à les empêcher de s'enfuir dans les pays voisins", a commenté la coalition.

Un succès militaire mais pas idéologique

Le succès militaire de la coalition sur Daesh en Syrie et en Irak est indéniable et la victoire territoriale totale sur les forces du groupe jihadiste n'est plus qu'une question de temps. Cela n'est pour autant pas synonyme de victoire totale sur Daesh.

La force du groupe terroriste réside dans son influence idéologique, notamment via internet. Et sur ce plan, la bataille est loin d'être terminée.

De plus, si Daesh est le groupe terroriste le plus connu, il n'est pas le seul groupe à diffuser une idéologie terroriste. D'autres groupes sont ciblés : le ministre russe des Affaires étrangères Sergueï Lavrov, a notamment affirmé que l'essentiel était désormais de détruire le Front Al-Nosra en Syrie. 

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Conflit Syrie Irak
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7791598363
Daesh : il reste moins de 1000 combattants en Irak et en Syrie, selon la coalition
Daesh : il reste moins de 1000 combattants en Irak et en Syrie, selon la coalition
La victoire territoriale contre Daesh s'accélère en Syrie et en Irak. La coalition conduite par les États-Unis a estimé qu'il restait moins de 1000 combattants de du groupe jihadiste dans les deux pays.
https://www.rtl.fr/actu/international/daesh-moins-de-1000-combattants-restant-en-irak-et-en-syrie-7791598363
2017-12-27 18:15:38
https://cdn-media.rtl.fr/cache/p1qhSmI5fiomBl75xzr_4A/330v220-2/online/image/2017/1222/7791539300_des-forces-de-l-antiterrorisme-irakiennes-brandissent-un-drapeau-de-daesh-a-l-envers-dans-la-vieille-ville-de-mossoul-le-2-juillet-2017.jpg