1 min de lecture Syrie

Daesh : après la chute de Raqqa, "il est trop tôt pour pavoiser", dit Alain Duhamel

Alain Duhamel revient sur la reprise du bastion syrien de Raqqa par la coalition anti-jihadiste, mardi 17 octobre.

La Semaine Politique - Duhamel La semaine politique d'Alain Duhamel Alain Duhamel iTunes RSS
>
Daesh : après la chute de Raqqa, "il est trop tôt pour pavoiser", dit Alain Duhamel Crédit Image : BULENT KILIC / AFP | Crédit Média : RTLnet | Date :
La page de l'émission
La Semaine Politique - Duhamel
Alain Duhamel Journaliste RTL

L'État islamique a perdu sa capitale. La cité millénaire était aux mains des jihadistes depuis plus de trois ans, jusqu'à devenir le théâtre de la bataille pour sa libération depuis deux ans. Les Forces démocratiques syriennes (FDS), une alliance de combattants arabes et kurdes soutenue par la coalition internationale, ont annoncé mardi 17 octobre la reprise "totale" du bastion de Daesh. "C'est une bonne nouvelle, c'est même une très bonne nouvelle", pour Alain Duhamel.

En juillet dernier, les troupes de la coalition anti-jihadiste libéraient un autre fief de l'État islamique, Mossoul, en Irak. La reconquête de ces deux villes montre, pour l'éditorialiste que : "Autant Daesh est capable de prendre d'assaut très rapidement des endroits mal défendus par des troupes mal entraînées, mal équipées et mal commandées", autant face de troupes entraînées et soutenues, "ils ne peuvent rien".

Pour Alain Duhamel, cela signifie aussi que "c'est la fin du califat, qui était l'originalité de Daesh". La fin d'une époque pour le groupe État islamique donc, qui recule en perdant ses possessions territoriales stratégiques. Pour autant, cela ne signifie pas la fin de Daesh. "Ils vont se réfugier dans les déserts (...), ils vont attaquer, et ils commencent déjà à le faire, d'autres territoires (...), et reprendre, développer s'ils le peuvent, des attentats", prédit Alain Duhamel.

Compte tenu de la situation au Moyen-Orient et de toutes les problématiques qu'il reste à résoudre avant de déclarer victoire contre l'État islamique, "il est trop tôt pour pavoiser", conclut-il.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Syrie Terrorisme Daesh
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7790578335
Daesh : après la chute de Raqqa, "il est trop tôt pour pavoiser", dit Alain Duhamel
Daesh : après la chute de Raqqa, "il est trop tôt pour pavoiser", dit Alain Duhamel
Alain Duhamel revient sur la reprise du bastion syrien de Raqqa par la coalition anti-jihadiste, mardi 17 octobre.
https://www.rtl.fr/actu/international/daesh-apres-la-chute-de-raqqa-il-est-trop-tot-pour-pavoiser-dit-alain-duhamel-7790578335
2017-10-18 20:44:00
https://cdn-media.rtl.fr/cache/R56Y4XhOCWYgdfBAosxDpw/330v220-2/online/image/2017/1018/7790568074_000-tg1rf.jpg