1 min de lecture Crise ukrainienne

Crise en Ukraine : Kiev s'apprêterait à prouver la présence des forces russes

Les autorités ukrainiennes ont affirmé avoir arrêté deux soldats "des forces spéciales russes" dans l'Est rebelle de l'Ukraine, qui seront montrés "au monde entier".

Des soldats de l'armée ukrainienne près de Donestk.
Des soldats de l'armée ukrainienne près de Donestk. Crédit : AFP / ANATOLII STEPANOV
studio-rtl
La rédaction numérique de RTL
et AFP

Alors que depuis des mois Vladimir Poutine nie toute présence russe dans le conflit qui a fait plus de 6.200 morts en un peu plus d'un an, Kiev s'apprête à prouver le contraire. Selon Vladislav Seleznev, un porte-parole militaire ukrainien, deux soldats "des forces spéciales russes" dans l'Est rebelle de l'Ukraine ont été arrêtés et seront montrés "au monde entier" lors d'une conférence de presse.

"C'est très important pour nous de montrer au monde entier les soldats russes, qui soi-disant ne sont pas en Ukraine", a déclaré le porte-parole militaire. "On est en train de voir où aura lieu le briefing avec les soldats russes capturés. Étant donné qu'ils ont été blessés, on attendait l'accord des médecins pour leur transfert vers Kiev. Les médecins ont donné leur autorisation", a-t-il déclaré, sans donner de date précise. La capture de ces deux soldats russes a été annoncée dimanche 17 mai par le porte-parole militaire, Andriï Lyssenko.

Deux espions russes ?

Si le porte-parole a déclaré qu'il n'y avait "aucune autre information pour l'heure", le bataillon de volontaires ukrainiens Aïdar avait revendiqué la capture des deux hommes, précisant qu'elle avait eu lieu vers Chtchastia, ville sous contrôle des forces gouvernementales à environ 15 km du fief séparatiste de Lougansk. Sur sa page Facebook, le bataillon a indiqué qu'il s'agissait de deux membres des services de renseignement militaire russes (GRU).

À lire aussi
Les débris du vol MH17 de Malaysia Airlines qui s'est écrasé en Ukraine, le 19 juillet 2014. crash vol MH17
Le missile qui abattu le vol MH17 provenait d'une unité militaire russe

Selon Vladislav Seleznev, il s'agit de soldats de la "troisième brigade des forces spéciales, basée à Togliatti", à 800 kilomètres au sud-est de Moscou sur les rives de la Volga. "Ils se trouvaient sur le territoire ukrainien depuis mars", a-t-il affirmé. Le porte-parole a indiqué que les soldats avaient été arrêtés après des combats impliquant les forces ukrainiennes et "environ 14 membres des forces spéciales" russes pour le contrôle d'un "pont stratégique". Un soldat ukrainien a été tué dans ces combats.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Crise ukrainienne Kiev Russie
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7778399255
Crise en Ukraine : Kiev s'apprêterait à prouver la présence des forces russes
Crise en Ukraine : Kiev s'apprêterait à prouver la présence des forces russes
Les autorités ukrainiennes ont affirmé avoir arrêté deux soldats "des forces spéciales russes" dans l'Est rebelle de l'Ukraine, qui seront montrés "au monde entier".
https://www.rtl.fr/actu/international/crise-en-ukraine-kiev-s-appreterait-a-prouver-la-presence-des-forces-russes-7778399255
2015-05-18 11:56:00
https://cdn-media.rtl.fr/cache/28t6C1oGyY6tn7uVM0wGog/330v220-2/online/image/2014/0903/7774089236_000-par7945573.jpg