1. Accueil
  2. Actu
  3. International
  4. Crise en Grèce : "Solidarité" pour Hollande, "responsabilité" pour Merkel, le couple franco allemand affiche son unité et ses disparités
2 min de lecture

Crise en Grèce : "Solidarité" pour Hollande, "responsabilité" pour Merkel, le couple franco allemand affiche son unité et ses disparités

REPLAY - François Hollande et Angela Merkel se sont exprimés conjointement sur le dossier grec, affichant une unité de circonstance mais des points de vue légèrement différents.

François Hollande et Angela Merkel, le 6 juillet 2015 à l'Élysée
François Hollande et Angela Merkel, le 6 juillet 2015 à l'Élysée
Crédit : AFP
Angela Merkel et François Hollande se sont exprimés conjointement
01:55
Marie-Bénédicte Allaire & Julien Quelen

Ce mardi soir à Bruxelles, une réunion extraordinaire doit se tenir entre les chefs d'État et de gouvernement de la zone euro avec pour objectif de se pencher sur les conséquences du "non" au référendum de dimanche dernier. Un peu plus tôt dans la capitale belge, le nouveau ministre des finances grec Euclide Tsakalotos participera à la première réunion de l'Eurogroupe. Lundi soir le président Français François Hollande et la chancelière allemande Angela Merkel se sont entretenus lors d'un dîner de travail à l'Élysée où il se sont exprimés cote à cote. 

D'accord sur le fond, pas tout à fait sur la forme

L'Europe respecte la décision du peuple grec et la porte reste ouverte aux discussions avec le gouvernement d'Alexis Tsipras, voilà le message que martèle le couple franco-allemand. Malgré leurs efforts pour afficher leur unité, les deux dirigeants ne parviennent pas tout à fait à cacher leurs nuances quand ils parlent de solidarité et de responsabilité. Pour François Hollande c'est l'Europe qui se trouve face à la responsabilité de trouver une solution pour la Grèce. "L'Europe n'est pas seulement une construction économique, monétaire et financière. Dans cette Europe il y a place pour la solidarité. la solidarité est partout en Europe et elle doit l'être encore d'avantage. 

Nous sommes 18 à avoir la même monnaie donc tout le monde doit être responsable

Angela Merkel

Mais côté allemand, pour Angela Merkel, chaque pays doit assumer ses responsabilités. "Ça aussi c'est la démocratie. Nous avons une souveraineté partagée. Nous sommes 18 à avoir la même monnaie donc tout le monde doit être responsable et faire preuve de solidarité", déclare-t-elle ainsi, oubliant qu'avec la Grèce la zone euro compte actuellement 19 pays et non 18. La dirigeante allemande semble déjà persuadée qu'il sera difficile de trouver un accord avec le voisin grec. 

La rédaction vous recommande

 

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/