1. Accueil
  2. Actu
  3. International
  4. Crise des migrants : les réfugiés arrivés illégalement en Grèce repartent pour la Turquie
2 min de lecture

Crise des migrants : les réfugiés arrivés illégalement en Grèce repartent pour la Turquie

REPLAY - L'accord qui prévoit que chaque réfugié arrivé illégalement en Grèce par la Turquie y sera renvoyé va entrer en vigueur lundi 4 avril.

L'île de Lesbos, en Grèce, accueille toujours plus de réfugiés.
L'île de Lesbos, en Grèce, accueille toujours plus de réfugiés.
Crédit : ANGELOS TZORTZINIS / AFP
Les migrants arrivés illégalement en Grèce vont repartir vers la Turquie à partir du 4 avril.
15:44
Philippe Robuchon & La rédaction numérique de RTL

L'accord signé le mois dernier entre l'Union Européenne et la Turquie va entrer en vigueur lundi 4 avril. Il prévoit que chaque réfugié arrivé illégalement en Grèce par la Turquie y sera renvoyé. En échange, tout Syrien réfugié en Turquie pourra entrer en Europe, selon le principe du "un pour un". Ce mécanisme, très critiqué notamment par les associations humanitaires, est censé ralentir, voire décourager, les passages illégaux en direction de la Grèce. 
À Lesbos, il règne un calme étrange, alors qu'un mois auparavant, des milliers de réfugiés attendaient des ferrys. Tous les migrants arrivés depuis le 20 mars dernier seront renvoyés demain en Turquie. La France a dépêché une cinquantaine de CRS sur place pour encadrer l'intervention. Les réfugiés, eux, ont peur. Personne ne veut quitter la Grèce. "Je ne veux pas aller en Turquie. Il n'y a pas de droits de l'homme pour les réfugiés là-bas", raconte un migrant. 

À écouter également dans ce journal

- En Irak, comme en Syrie, la guerre contre l'État islamique est loin d'être gagnée. Mais la liste des villes perdues par l'organisation terroriste commence sérieusement à s'allonger. En 15 mois, elle a perdu Kobané, Palmyre, Tikrit, Sinjar, Ramadi, pour ne citer que les plus importantes. 

- C'est l'un des rares lieux du monde arabe où l'on peut encore parier sur des courses de chevaux. À Beyrouth, tous les dimanches, l'hippodrome est le rendez-vous des passionnés. Mais cent ans après sa création, le vieil hippodrome libanais est menacé. Détruit par la guerre, reconstruit, il pourrait disparaître, faute d’investissement.
- Au Mali, malgré plusieurs attaques terroristes qui ont secoué Bamako ces derniers mois, la capitale reste débordante d'énergie. Sa croissance urbaine est actuellement l'une des plus élevées de tout le continent africain. 

La rédaction vous recommande
À lire aussi

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/