1. Accueil
  2. Actu
  3. International
  4. Crash du vol MH17 : les séparatistes prorusses accusés par le renseignement allemand
1 min de lecture

Crash du vol MH17 : les séparatistes prorusses accusés par le renseignement allemand

Selon "Der Spiegel", les renseignements allemands tiennent les séparatistes prorusses d'Ukraine responsables du crash du vol MH17 en juillet dernier.

Le patron du renseignement extérieur allemand, le BND, Gerhard Schindler, à Bad Aibling en Allemagne, en juin 2014 (archives).
Le patron du renseignement extérieur allemand, le BND, Gerhard Schindler, à Bad Aibling en Allemagne, en juin 2014 (archives).
Crédit : CHRISTOF STACHE / AFP
La rédaction numérique de RTL & AFP

Le patron du renseignement allemand accuse les séparatistes prorusses en Ukraine d'avoir abattu en juillet le vol MH17, avec 298 personnes à son bord, à l'aide d'un missile sol-air, rapporte ce dimanche 19 octobre l'hebdomaire Der Spiegel.

À regarder

Le crash du vol MH17
00:00:47

Gerhard Schindler, président du renseignement extérieur allemand, le BND, a livré ses conclusions sur le crash du MH17 devant une commission de contrôle parlementaire, sur la foi de "photos et enregistrements satellites", précise le magazine.

Selon lui, les séparatistes prorusses basés dans l'est de l'Ukraine ont dérobé un système de missiles sol-air de moyenne portée Bouk dans une base militaire ukrainienne, et l'ont utilisé pour abattre l'avion de la Malaysia Airlines d'un tir de missile, le 17 juillet dernier.

Cette thèse recoupe partiellement celle du gouvernement américain, car Washington affirme en revanche que le système de lancement "a été acheminé depuis la Russie et remis aux mains des séparatistes".

Ukraine et Russie auraient falsifié des preuves

Commentant l'enquête menée par des experts néerlandais, qui a abouti le 9 septembre à un premier rapport mais n'établit pas encore les responsabilités, le patron du BND a accusé l'Ukraine comme la Russie d'avoir "falsifié" les pièces présentées aux enquêteurs.

Kiev et Moscou s'accusent mutuellement d'être à l'origine du crash. Selon l'Ukraine, l'avion a été abattu par un missile Bouk "gracieusement offert aux rebelles" par le président russe Vladimir Poutine.

A l'inverse, la Russie affirme qu'un avion de chasse ukrainien se trouvait à proximité et que des missiles sol-air étaient positionnés dans la zone. La télévision officielle, qui accuse Kiev, a été jusqu'à relayer la théorie d'un complot contre Vladimir Poutine qui rentrait d'Amérique latine.

La rédaction vous recommande

L’actualité par la rédaction de RTL dans votre boîte mail.

Grâce à votre compte RTL abonnez-vous à la newsletter RTL info pour suivre toute l'actualité au quotidien

S’abonner à la Newsletter RTL Info

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/

Bienvenue sur RTL

Ne manquez rien de l'actualité en activant les notifications sur votre navigateur

Cliquez sur “Autoriser” pour poursuivre votre navigation en recevant des notifications. Vous recevrez ponctuellement sous forme de notifciation des actualités RTL. Pour vous désabonner, modifier vos préférences, rendez-vous à tout moment dans le centre de notification de votre équipement.