1 min de lecture Europe

Crash du MH17 : Poutine et le Premier ministre australien veulent "accélérer" l'enquête

Le président russe et le Premier ministre australien ont appelé à une "accélération" de l'enquête sur le crash du vol MH17 en Ukraine.

Vladimir Poutine lors d'une cérémonie d'attribution de décorations militaires, le 31 octobre 2014 au Kremlin
Vladimir Poutine lors d'une cérémonie d'attribution de décorations militaires, le 31 octobre 2014 au Kremlin Crédit : AFP / MICHAEL KLIMENTYEV
micro générique
La rédaction numérique de RTL
et AFP

"Les dirigeants se sont prononcés avec détermination pour une accélération de l'enquête sur les causes de la tragédie", a indiqué le Kremlin après une rencontre entre le président russe Vladimir Poutine et le Premier ministre australien Tony Abbott à Pékin sur le crash du vol MH17 en Ukraine. 

La rencontre, que le chef du gouvernement australien avait promise musclée, s'est déroulée sans esclandre, selon le porte-parole du Kremlin, Dmitri Peskov. Le chef de l'Etat russe a souligné que "la Russie exigeait depuis le début une enquête impartiale, rapide et efficace" dans la tragédie du MH17 où 298 personnes ont péri, dont 38 Australiens.

Canberra avait déjà demandé à Moscou une rencontre bilatérale, notamment à l'occasion du sommet du G20, prévu les 15 et 16 novembre à Brisbane en Australie. La destruction en vol le 17 juillet d'un avion de ligne malaisien au-dessus de l'est de l'Ukraine a tué au total 298 personnes, dont 38 Australiens et 193 Néerlandais. L'Ukraine et les Occidentaux affirment que l'appareil a été abattu par un missile tiré par les séparatistes prorusses, soutenus par la Russie. Cette dernière accuse en revanche les troupes ukrainiennes d'être à l'origine du tir.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Europe Ukraine Vladimir Poutine
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants