1 min de lecture Crash vol MH17

Crash avion Malaysia Airlines : la Russie prête à fournir une aide "complète"

La Russie s'est dite prête à aider l'enquête sur le crash du vol MH17 et a appelé à un cessez-le-feu dans la zone de l'accident.

Un débris de l'avion de la Malaysia Airlines qui s'est écrasé en Ukraine.
Un débris de l'avion de la Malaysia Airlines qui s'est écrasé en Ukraine. Crédit : BULENT KILIC / AFP
micro générique
La rédaction numérique de RTL
et AFP

La Russie s'est dite mardi prête à fournir une aide "complète" à l'enquête sur le crash du vol MH17 dans l'est de l'Ukraine, y compris en envoyant des experts.

"La Russie est prête à fournir une aide complète (à l'enquête), y compris en mobilisant les spécialistes appropriés", indique le ministère russe des Affaires étrangères dans un communiqué.

"Nous croyons qu'une telle catastrophe doit être élucidée avec la participation active de l'Organisation de l'aviation civile internationale", qui dépend de l'ONU, ajoute le ministère.

Moscou a également salué la résolution prise dans la nuit par les 15 membres du Conseil de sécurité de l'ONU, dont la Russie, qui condamne l'attaque du vol MH17 et qui exige un accès libre et sécurisé au site du crash.

Cesser les hostilités dans la zone de l'accident

À lire aussi
Les débris du vol MH17 de Malaysia Airlines qui s'est écrasé en Ukraine, le 19 juillet 2014. crash vol MH17
Le missile qui abattu le vol MH17 provenait d'une unité militaire russe

"A la suite d'intenses consultations, un projet a été adopté. Il met l'accent sur la nécessité d'une enquête internationale réellement indépendante et impartiale sur la base des principes de l'aviation internationale", indique le communiqué du ministère.

Il est important que la résolution "appelle également toutes les parties prenant part au conflit à cessez les hostilités dans la zone de l'accident et à s'assurer de l'accès au site des organismes participant à l'enquête tels que la mission d'observation de l'OSCE et d'autres organisations internationales", ajoute-t-il.

Le président russe Vladimir Poutine s'est également félicité dans la nuit au cours d'un entretien téléphonique avec le Premier ministre des Pays-Bas Mark Rutte de l'adoption de la résolution. Les deux dirigeants y ont évoqué la nécessité d'un "accès direct et total" au site de la catastrophe et la nécessité d'un cessez-le-feu, a précisé le Kremlin dans un communiqué.

Les rebelles prorusses ont annoncé dans la nuit de lundi à mardi un cessez-le-feu dans un périmètre de 10 kilomètres autour du lieu de la catastrophe.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Crash vol MH17 Russie Ukraine
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants