2 min de lecture États-Unis

Crash de San Francisco : "Je suis un miraculé", rapporte un passager français

TÉMOIGNAGE RTL - Benjamin Lévy était à bord du vol Séoul - San Francisco qui s'est écrasé à l'atterrissage samedi. Se considérant comme un miraculé, il revient sur les circonstances du crash.

Deux personnes sont mortes dans le crash du vol d'Asiana Airlines
Deux personnes sont mortes dans le crash du vol d'Asiana Airlines Crédit : CBS/KPIX / AFP
micro générique
La rédaction numérique de RTL

Le Boeing 777 de la compagnie Asiana Airlines transportait 291 passagers et 16 membres d'équipage. Parmi les voyageurs, Benjamin Lévy, jeune entrepreneur d'une trentaine d'années, installé à San Francisco depuis un an et demi. "J'ai commencé à réaliser que l'avion était un peu bas un peu trop tôt. On était encore au-dessus de l'eau alors qu'on aurait dû être au-dessus du tarmac. Je me suis dit que le pilote savait ce qu'il faisait. Quand il a commencé à remettre les gaz pour remonter l'avion, j'ai réalisé que ce n'était certainement pas le cas", raconte-t-il à RTL

>
Le témoignage de Benjamin Lévy, passager du vol d'Asiana Airlines Crédit Média : Eric Kuoch | Durée : | Date :

"On était entre l'eau et le début de la piste d'atterrissage donc on a tapé très fort. On a commencé à remonter puisque le pilote avait remis les moteurs à fond pour redécoller", rapporte Benjamin Lévy.

Depuis le crash, Benjamin Lévy est présenté par les médias américains comme un héros
Depuis le crash, Benjamin Lévy est présenté par les médias américains comme un héros Crédit : CNN

Si l'avion s'était retourné ou si le fuselage s'était coupé en deux, je ne serais pas là pour vous en parler

Benjamin Lévy, passager du vol d'Asiana Airlines
Partager la citation

"L'avion s'est re-écrasé directement sur le sol. Dieu merci, il n'a pas basculé et on est resté sur le ventre de l'avion, ce qui a permis certainement d'économiser beaucoup de vies. Si l'avion s'était retourné ou si le fuselage s'était coupé en deux, je ne serais pas là pour vous en parler", estime l'entrepreneur.

La rédaction vous recommande

Depuis le crash, Benjamin Lévy est présenté par les médias américains comme un héros. Et pour cause, il était assis près d'une des sorties de secours et a aidé les passagers à sortir de l'avion. "J'ai indiqué aux gens de se calmer", dit-il simplement, soulignant le calme des autres passagers et le "chaos" environnant. 

Il n'y a pas de héros

Benjamin Lévy, passager du vol d'Asiana Airlines
Partager la citation
À lire aussi
Donald Trump le 2 mars 2020 épidémie
Coronavirus aux États-Unis : Donald Trump annonce une période "horrible"

"Il n'y a pas de héros. On est en vie. On n'est pas blessé, du moins pas grièvement. C'est un miracle. Je suis moi-même miraculé d'être ce soir avec ma famille et mes enfants", juge-t-il. 

Au moins deux personnes, d'origine chinoise, sont décédées lors du crash du Boeing d'Asiana Airlines. 180 autres ont été blessées.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
États-Unis Avions Info
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants