1 min de lecture Crash

Crash d'un avion russe dans le Sinaï : les enquêteurs "sûrs à 90%" d'une attaque à la bombe

Alors que l'Égypte refuse toujours de parler d'attentat, un membre du comité d'enquête aurait admis que la piste de l'explosion d'un engin explosif ne fait presque plus aucun doute dans le crash de l'Airbus de la Metrojet, survenu le 31 octobre.

Les débris de l'Airbus A321 russe qui s'est crashé le 31 octobre dans le Sinaï, (le 1er novembre 2015).
Les débris de l'Airbus A321 russe qui s'est crashé le 31 octobre dans le Sinaï, (le 1er novembre 2015). Crédit : KHALED DESOUKI / AFP
Christophe Chafcouloff
Christophe Chafcouloff

8 jours après le crash de l'Airbus de la Metrojet dans le Sinaï avec 224 personnes à son bord, l'hypothèse d'une attaque à la bombe semble faire son chemin dans l'esprit des enquêteurs. Même si officiellement, l'Égypte résiste toujours à la thèse de l'attentat, un membre du comité d'enquête aurait confié que les experts qui mènent les investigations sont désormais "sûrs à 90%" que le "bruit entendu à la dernière seconde de l'enregistrement" correspond à la détonation d'une bombe, selon Reuters. "Les analyses effectuées jusqu'ici sur le bruit sur la boîte noire indiquent qu'il s'agit d'une bombe", aurait-il précisé.

Le chef égyptien de l'équipe des enquêteurs sur le crash de l'A321 s'était contenté samedi 7 novembre d'affirmer qu'"aucune conclusion" n'avait encore émergé quant à l'origine de la "dislocation" de l'avion survenue, après 23 minutes de vol. La piste d'un attentat à la bombe à bord de l'appareil a d'abord été évoquée par Washington et Londres. Ce dimanche, Manuel Valls s'est pour la première fois exprimé sur le crash, estimant que "l'hypothèse de l'attentat est prise très au sérieux".

La Grande-Bretagne et la Russie ont commencé le rapatriement de leurs ressortissants en vacances en Égypte, notamment dans la station balnéaire de Charm-El-Cheikh, qui redoute un exode massif de ses touristes.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Crash Égypte Attentat
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants