1 min de lecture Daesh

Crash d'un avion russe dans le Sinaï : l'État islamique affirme que le crash a été causé par une bombe

L'État islamique explique comment les jihadistes ont mis une bombe dans l'avion qui s'est écrasé dans le désert du Sinaï faisant 224 victimes.

Des officiels égyptiens devant des débris de l'avion russe qui s'est écrasé dans le Sinaï, le 31 octobre 2015
Des officiels égyptiens devant des débris de l'avion russe qui s'est écrasé dans le Sinaï, le 31 octobre 2015 Crédit : SELIMAN AL-OTEIFI / EGYPTIAN PRIME MINISTER'S OFFICE / AFP
Édouard Nguyen et AFP

Le groupe jihadiste État islamique (EI) revendique une nouvelle fois être responsable du crash de l'Airbus de la Metrojet dans le Sinaï le 31 octobre dernier. L'EI a affirmé avoir réussi à introduire une bombe à bord de l'avion russe au départ de Charm el-Cheikh dans la dernière édition de son magazine Dabiq. Cette fois-ci, le groupe terroriste explique comment il a procédé. 
Le groupe jihadiste aurait découvert une faille dans la sécurité de l'aéroport égyptien de Charm el-Cheikh, d'où l'avion a décollé avant de s'écraser dans le désert du Sinaï. Dans la dernière édition du magazine publié ce mercredi 18 novembre, l'EI publie une photo présentée comme étant celle de l'engin explosif, fabriqué à l'aide d'une canette de boisson gazeuse. L'EI publie également la photo d'un passeport d'un passager qui aurait été récupéré sur le site du crash. 
L'État islamique explique que son objectif initial était de cibler un avion d'un pays membre de la coalition internationale dirigée par les États-Unis et qui lutte contre l'EI. Cependant, la cible aurait changé après l'intervention de la Russie en Syrie fin septembre. La Russie "appuie les forces du régime", précise le magazine. Cette révélation intervient le lendemain de l'annonce de Moscou, qui a confirmé que le crash avait été provoqué par l'explosion d'une bombe, mardi 17 novembre. Bien que l'Egypte réfute toujours la thèse de l'attentat, en attendant la fin de l'enquête, les résultats des recherches laissent penser à un attentat à la bombe.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Daesh Terrorisme Russie
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants