2 min de lecture Crash vol MH17

Crash avion Malaysia Airlines : les rebelles remettent aux Malaisiens les deux boîtes noires

Les séparatistes prorusses ont annoncé remettre les boîtes noires de l'avion abattu en Ukraine à la Malaisie. Un cessez-le-feu autour du site du crash devrait aussi être mis en place.

Un corps est extrait des décombres de l'avion de la Malaysia Airlines en Ukraine.
Un corps est extrait des décombres de l'avion de la Malaysia Airlines en Ukraine. Crédit : BULENT KILIC / AFP
micro générique
La rédaction numérique de RTL
et AFP

Les rebelles prorusses ont remis dans la nuit de ce lundi à mardi à Donetsk à des responsables malaisiens les deux boîtes noires de l'avion de ligne tombé jeudi dernier dans la zone qu'ils contrôlent dans l'est de l'Ukraine.

Ils ont en même temps annoncé devant la presse un cessez-le-feu dans un rayon de 10 km autour du site du crash de l'appareil de Malaysia Airlines pour faciliter l'enquête sur les causes de sa chute, due, selon les Etats-Unis, à un missile tiré depuis leur zone.

"Je remercie le gouvernement de la République de Donetsk"

"Nous avons décidé de remettre les boîtes noires aux mains des experts malaisiens", a déclaré le "Premier ministre" de la "République populaire de Donetsk" (DNR) autoproclamée, Alexandre Borodaï, devant quelque 150 journalistes assistant à l'événement à une heure du matin au siège des autorités rebelles.

Les responsables séparatistes leur ont montré deux objets rouge-orangés ressemblant à des enregistreurs de vol. Les experts malaisiens ont signé un protocole avec des responsables de la DNR. Un expert malaisien a remercié ces derniers. "Au nom du gouvernement malaisien, je remercie le gouvernement de la République de Donetsk de nous remettre les deux boites noires qui sont la propriété de la Malaisie. Nous n'avons pas retrouvé les boîtes noires du vol MH 370 (disparu au-dessus de l'Océan Indien - ndlr) et donc nous sommes contents de pouvoir récupérer celles-ci", a-t-il dit.

À lire aussi
Les débris du vol MH17 de Malaysia Airlines qui s'est écrasé en Ukraine, le 19 juillet 2014. crash vol MH17
Le missile qui abattu le vol MH17 provenait d'une unité militaire russe

"Je vois que les boites noires sont intactes et avec seulement des altérations mineures", a-t-il ajouté. Les enregistreurs, dont l'un contient toutes les conversations de l'équipage et l'autre toutes les données techniques du vol, ne sont pas susceptibles de révéler l'origine du missile qui a probablement détruit l'avion en vol, à 10.000 mètres d'altitude.

"Cessez-le-feu dans un périmètre de 10 km autour"

Par ailleurs, Borodaï a annoncé une mesure réclamée depuis la chute de l'avion par la communauté internationale pour faciliter l'accès au site du crash. "Nous allons ordonner un cessez-le-feu dans un périmètre de 10 km autour" du lieu de la tragédie ayant fait 298 morts, a-t-il dit.

Les responsables malaisiens doivent accompagner le train réfrigéré transportant les corps des passagers du Boeing 777 jusqu'à Kharkiv, en zone contrôlée par le gouvernement de Kiev. Le convoi, venu de Torez, à proximité du lieu de la catastrophe, se trouvait lundi soir à Donetsk.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Crash vol MH17 Ukraine Malaysia airlines
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants