1. Accueil
  2. Actu
  3. International
  4. Crash avion Malaysia Airlines : Hollande et Porochenko fustigent les "entraves au travail des enquêteurs"
1 min de lecture

Crash avion Malaysia Airlines : Hollande et Porochenko fustigent les "entraves au travail des enquêteurs"

François Hollande et Petro Porochenko, son homologue ukrainien, ont fait savoir qu'ils ne toléreraient "aucune entrave au travail des enquêteurs" dans l'étude du crash survenu jeudi près de la frontière russe.

Des secouristes ukrainiens évacuent un corps devant un débris de la carlingue de l'avion, le 19 juillet 2014 en Ukraine
Des secouristes ukrainiens évacuent un corps devant un débris de la carlingue de l'avion, le 19 juillet 2014 en Ukraine
Crédit : AFP / DOMINIQUE FAGET
La rédaction numérique de RTL & AFP

Les présidents français et ukrainien se sont entretenus par téléphone, ce samedi 19 juillet, au sujet du crash de l'avion de la Malaysia Airlines. À l'issue de cette conversation, François Hollande et Petro Porochenko ont souligné, via un communiqué de l'Élysée, "l'importance cruciale d'établir des preuves indiscutables" dans cette affaire.

"Aucune entrave du travail des enquêteurs de l'OACI ou des observateurs de l'OSCE ne peut être tolérée", indique le communiqué. "Comme l'a demandé l'Onu, ils doivent procéder sans délai à l'enquête internationale qui établira la vérité."

Les deux chefs d'État sont convenus de "poursuivre leur travail commun et de rester en contact étroit", poursuit l'Élysée.

Difficultés pour accéder aux lieux du drame

De leur côté, Kiev et Kuala Lumpur ont dénoncé l'altération d'indices sur le site de l'accident, sous le contrôle de séparatistes pro-russes. 

À lire aussi

Le ministre britannique des Affaires étrangères, Philip Hammond, a quant à lui regretté "un soutien insuffisant de la part des Russes" dans l'enquête. Le Premier ministre des Pays-Bas, Mark Rutte, a demandé que le président russe Vladimir Poutine facilite l'accès au site. 

La rédaction vous recommande

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/