2 min de lecture Corée du Nord

Corée du Nord : Macron veut le démantèlement "irréversible" des programmes nucléaires

La France, la Russie, mais aussi la Chine ont condamné avec fermeté le sixième essai nucléaire mené par Pyongyang. Une bombe hydrogène a été testée dimanche.

Kim Jong-un, le leader de la Corée du Nord
Kim Jong-un, le leader de la Corée du Nord Crédit : KNS / KCNA / AFP
+AmbreDeharoJournaliste
Ambre Deharo
et AFP

Pyongyang a testé dimanche une bombe hydrogène qui pourrait, selon les médias officiels, être montée sur un missile intercontinental de longue portée. C'est le sixième essai nucléaire mené par la Corée du Nord, le plus puissant effectué à ce jour, au grand dam de la communauté internationale. En amont de la conférence de presse tenue par le gouvernement nord-coréen, Shinzo Abe, Premier ministre japonais condamnait un acte "impardonnable" de la part de Pyongyang. Emmanuel Macron a, de son côté, réclamé dimanche 3 septembre que la communauté internationale réagisse "avec la plus grande fermeté" après le nouvel essai nucléaire nord-coréen, demandant en particulier des réactions du Conseil de sécurité de l'ONU et de l'Union européenne. 

"La communauté internationale doit traiter cette nouvelle provocation avec la plus grande fermeté", indique l'Élysée dans un communiqué, en précisant que "le président de la République appelle les membres du Conseil de sécurité des Nations unies à réagir rapidement à cette nouvelle violation par la Corée du Nord du droit international, du régime de non-prolifération nucléaire et des résolutions du Conseil (...)". Emmanuel Macron dit condamner "avec la plus grande fermeté" un acte qui, selon lui "confirme la volonté répétée de Pyongyang de porter atteinte à la paix et la sécurité internationales." Selon Paris, la communauté internationale doit "amener la Corée du Nord à reprendre sans condition la voie du dialogue et à procéder au démantèlement complet, vérifiable et irréversible de ses programmes nucléaires et balistiques".

La Chine et la Russie condamnent

L'Élysée n'est pas le seul à avoir réagi. Le directeur de l'Agence internationale de l'énergie atomique (AIEA), Yukiya Amano, déplore un acte "extrêmement regrettable" effectué "au mépris complet" des exigences internationales. La Russie a de son côté estimé que le nouvel essai nucléaire nord-coréen "mérite la plus forte condamnation" tout en lançant un appel au calme.  "Cette dernière manifestation par Pyongyang de mépris pour les exigences des résolutions en la matière du Conseil de sécurité de l'ONU et les normes du droit international mérite la plus forte condamnation", selon un communiqué du ministère russe des Affaires étrangères. Le texte ajoute qu'"il est impératif de rester calme et s'abstenir de toute action qui conduirait à une nouvelle escalade".

À lire aussi
La couverture de "L'anniversaire de Kim Jong Il" La Curiosité Est Un Vilain Défaut
Le cuisinier de Kim Jong II

Seule alliée de Pyongyang, aussi bien dans la région que sur la scène internationale, la Chine a elle aussi "condamné vigoureusement" ce nouvel essai nucléaire. Pékin exhorte Kim Jong-Un de "cesser d'aggraver la situation" avec des "actions erronées ne servant pas ses intérêts". Selon le ministère chinois des Affaires étrangères, la Corée du Nord "a ignoré l'opposition générale de la communauté internationale", en réalisant ce nouveau test

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Corée du Nord Asie Nucléaire
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7789944031
Corée du Nord : Macron veut le démantèlement "irréversible" des programmes nucléaires
Corée du Nord : Macron veut le démantèlement "irréversible" des programmes nucléaires
La France, la Russie, mais aussi la Chine ont condamné avec fermeté le sixième essai nucléaire mené par Pyongyang. Une bombe hydrogène a été testée dimanche.
https://www.rtl.fr/actu/international/coree-du-nord-macron-veut-le-demantelement-irreversible-des-programmes-nucleaires-7789944031
2017-09-03 13:24:18
https://cdn-media.rtl.fr/cache/GQ_ued2vI1tYH7upR6pXnA/330v220-2/online/image/2015/0513/7778352069_kim-jong-un-le-president-nord-coreen.jpg