1 min de lecture Diplomatie

Corée du Nord : les sanctions à répétition de l'ONU sont-elles utiles ?

Le conseil de sécurité de l'ONU a voté favorablement des sanctions économiques contre la Corée du Nord, pour la huitième fois.

Le Conseil de sécurité de l'ONU, le 11 septembre 2017.
Le Conseil de sécurité de l'ONU, le 11 septembre 2017. Crédit : KENA BETANCUR / AFP
Océane Blanchard
Océane Blanchard
et AFP

Le Conseil de sécurité de l'ONU a voté lundi soir le projet de résolution des États-Unis visant à sanctionner économiquement la Corée du Nord après ses essais nucléaires. C'est la huitième salve de sanctions appliquées à Pyongyang.

Dans le projet initial présenté au conseil, les États-Unis prévoyaient notamment un embargo sur le pétrole et une interdiction des importations de tissu. L'idée est donc de couper les ressources de Pyongyang pour forcer Kim Jong-un à arrêter ses programmes nucléaires et balistiques. 

Mais les États-Unis ont dû revoir la portée des sanctions prévues à la baisse, Moscou et Pékin refusant de voter le projet en l'état. La version finale approuvée par le Conseil de sécurité est donc nettement plus légère.

À lire aussi
Le Parlement européen, le 14 novembre 2018 à Bruxelles. union européenne
Brexit : après le rejet de l'accord, l'UE se dit prête à "considérer" un report

Pékin et Moscou, partenaires commerciaux de Pyongyang

Ce huitième projet de sanctions perd, avec la révision, le réel danger que Pyongyang aurait pu connaître commercialement. Les précédentes sanctions n'ont pas empêché la Corée du Nord de faire toujours plus de progrès dans son développement militaire. 

Si l'embargo sur le gaz naturel a été gardé, celui prévu pour le pétrole ne sera plus total. Les exportations seront seulement limitées, la Chine étant le principal partenaire de la Corée du Nord. 

Même constat pour les exportations de tissu, l'un des plus gros marchés du régime de Kim Jong-un. La plupart de ces exportations partent vers la Chine et la Russie : tout dépendra donc de la volonté de ces deux pays à mettre en oeuvre les sanctions.

La Corée pourrait précipiter son programme nucléaire

"Ce n'est pas suffisant pour faire mal", a estimé Go Myong-Hyun, de l'Institut d'études politiques Asan. Au contraire, cette résolution pourrait pousser Pyongyang à accélérer ses programmes. 

La Corée du Nord pourrait ainsi tenter de devenir un État nucléaire aussi rapidement que possible, avant que les effets des sanctions ne se ressentent complètement, pour pouvoir négocier d'égal à égal avec les États-Unis.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Diplomatie Corée du Nord ONU
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7790070327
Corée du Nord : les sanctions à répétition de l'ONU sont-elles utiles ?
Corée du Nord : les sanctions à répétition de l'ONU sont-elles utiles ?
Le conseil de sécurité de l'ONU a voté favorablement des sanctions économiques contre la Corée du Nord, pour la huitième fois.
https://www.rtl.fr/actu/international/coree-du-nord-les-sanctions-a-repetition-de-l-onu-sont-elles-utiles-7790070327
2017-09-12 23:27:56
https://cdn-media.rtl.fr/cache/FFZq76dRMLDheYrH5WlGng/330v220-2/online/image/2017/0912/7790070366_le-conseil-de-securite-de-l-onu-le-11-septembre-2017.jpg