2 min de lecture Corée du Nord

Corée du Nord : Kim Jong-Un, le dictateur qui n'hésite pas à faire éliminer ses proches

Bien que la nouvelle n'ait pas été confirmée par les autorités sud-coréennes, le dictateur Kim Jong-Un aurait fait exécuter son ministre de la Défense. Une purge continue qui n'épargne ni ses collaborateurs ni les membres de sa famille.

Kim Jong-un, le leader de la Corée du Nord
Kim Jong-un, le leader de la Corée du Nord Crédit : KNS / KCNA / AFP
RomainRenner1
Romain Renner
Journaliste RTL

Les projecteurs sont braqués sur le régime nord-coréen, ce mercredi 13 mai. Son leader, Kim Jong-Un, est accusé par la presse internationale d'avoir fait empoisonner sa tante, qui aurait tenté de se plaindre de... l'exécution de son mari, en décembre 2013. Jang Song Thaek, oncle de Kim Jong-Un et ancien numéro deux du régime, avait été exécuté car accusé de trahison. Il aurait par ailleurs été dévoré vivant par une horde de chiens.

Si la mise à mort de la tante du leader nord-coréen, dont la dernière apparition publique remonte à septembre 2013, n'avait pas été révélée, les informations concernant des exécutions massives en Corée du Nord atterrissent régulièrement dans la presse occidentale. Conformément à la politique de purge pratiquée par ses père et grand-père, Kim Jong-Un n'hésite pas à se débarrasser des personnes susceptibles de le gêner, fussent-elles des proches, voire des membres de sa famille.

The Telegraph rapportait au début de l'année 2014 que le régime nord-coréen avait procédé à une série d'exécutions dans la foulée de la mort de Jang Song Thaek. Une dizaine de personnes, dont des enfants en bas âge, auraient été exécutés, fusillés devant leurs voisins ou emmenés dans des villages isolés. Les ambassadeurs proches des personnes abattus ont, eux, été rappelés de leur poste à l'étranger et ont dû rentrer d'urgence au pays. Le quotidien britannique n'était pas en mesure de dévoiler le sort réservé à ces personnes.

À lire aussi
Kim Jong-un, l'actuel dirigeant suprême de la Corée du Nord Corée du Nord
Bijoux, whisky... L'extravagant train de vie de Kim Jong-un

Fin août 2013, c'est l'ancienne petite amie de Kim Jong-Un qui a été fusillée avec onze membres de son groupe pour être apparue dans une sex-tape. La vidéo en question ne montre que des danseuses, dont cette fameuse ancienne conquête, en train de danser, en jupe et bustier. Plus récemment, ce sont une dizaine de membres du Parti du travail, la principale formation politique du pays, qui ont été exécutés, ainsi que deux vice-ministres.

Le ministre nord-coréen de la Défense est le dernier proche de Kim Jong-Un qui aurait perdu la vie sur décision du chef suprême, le 30 avril dernier. Hyon Yong-Chol aurait été abattu d'un coup de canon antiaérien. Il était notamment accusé de s'être endormi lors de défilés militaires. Jeudi 14 mai, des doutes sont apparus autour de cette exécution, les services sud-coréens du renseignement admettant ne pas avoir pu vérifier l'information.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Corée du Nord Kim Jong-Un Dictateur
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7778351402
Corée du Nord : Kim Jong-Un, le dictateur qui n'hésite pas à faire éliminer ses proches
Corée du Nord : Kim Jong-Un, le dictateur qui n'hésite pas à faire éliminer ses proches
Bien que la nouvelle n'ait pas été confirmée par les autorités sud-coréennes, le dictateur Kim Jong-Un aurait fait exécuter son ministre de la Défense. Une purge continue qui n'épargne ni ses collaborateurs ni les membres de sa famille.
https://www.rtl.fr/actu/international/coree-du-nord-kim-jong-un-le-dictateur-qui-n-hesite-pas-a-faire-eliminer-ses-proches-7778351402
2015-05-13 13:47:00
https://cdn-media.rtl.fr/cache/GQ_ued2vI1tYH7upR6pXnA/330v220-2/online/image/2015/0513/7778352069_kim-jong-un-le-president-nord-coreen.jpg