2 min de lecture Europe

Copenhague : deux nouvelles fusillades dans la nuit, un suspect abattu par la police

Après une journée marquée par deux fusillades à Copenhague, la police a ouvert le feu près d'une gare, tuant une personne.

Les policiers à Copenhague le 14 février 2015
Les policiers à Copenhague le 14 février 2015 Crédit : AFP
Nicolas Marischaël avec sa famille dans son atelier-boutique
La rédaction numérique de RTL
et AFP

La police a abattu un homme dimanche matin à Copenhague quelques heures après deux fusillades qui ont fait deux morts et cinq blessés dans la capitale danoise. L'homme abattu venait d'ouvrir le feu sur les forces de l'ordre, a précisé la police, qui "cherche désormais à savoir si la personne pourrait être derrière les fusillades" de samedi dans un centre culturel et près de la synagogue de Copenhague.

L'échange de coups de feu entre l'homme et la police a eu lieu dans le quartier populaire de Noerrebro, où les autorités avaient placé un logement sous surveillance. "A un moment donné, une personne qui pourrait être en lien avec l'enquête est arrivée sur place", a expliqué la police. Quand les agents l'ont apostrophé, "il a ouvert le feu". Aucun policier n'a été blessé.

Dans la nuit de samedi à dimanche, la police avait affirmé ne pas être en mesure d'établir de lien formel entre les deux attaques de samedi.

Deux fusillades dans un centre culturel et près d'une synagogue

Lors de la première attaque, vers 15 heures GMT, un homme a criblé de balles un centre culturel où se tenait un débat sur l'islamisme et la liberté d'expression, faisant un mort dans l'assistance, un homme âgé de 55 ans, et blessant trois policiers.

À lire aussi
Fusillades à Copenhague
Attentats de Copenhague : un cinquième homme arrêté

Puis, des coups de feu ont retenti après minuit (23 heures GMT) près de la synagogue de Copenhague. Un homme a été blessé à la tête et est mort des suites de ses blessures, un policier a été blessé à la jambe et un autre au bras. "La police était déjà sur place. Une personne est arrivée et a commencé à tirer", a déclaré le porte-parole de la police Allan Teddy Wadsworth-Hansen, précisant que la vie des policiers n'était pas en danger. Il a refusé de préciser si le civil décédé avait un lien avec la synagogue.

L'homme tué près de la synagogue était juif

Une association communautaire juive a cependant affirmé que la victime était juive. Le président de l'association, le Conseil de sécurité juif des pays nordiques, Michael Gelvan, a cependant déclaré qu'une cérémonie de confirmation était en cours dans la synagogue au moment de l'attaque et que le "jeune homme" qui a été tué surveillait les accès au bâtiment.

Les forces de l'ordre ont diffusé dans la soirée une photo, apparemment prise dans un parking, d'un homme vêtu d'une doudoune foncée et d'un bonnet ou d'une cagoule bordeaux, avec un signalement: 25 à 30 ans, environ 1,85 m, athlétique. Des secteurs de la capitale danoise ont été bouclés mais "il ne s'agit pas d'un couvre-feu général. Les gens peuvent se déplacer dans Copenhague, en sécurité", a affirmé le porte-parole.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Europe Faits divers Danemark
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants