1. Accueil
  2. Actu
  3. International
  4. Copenhague : au moins deux personnes arrêtées
1 min de lecture

Copenhague : au moins deux personnes arrêtées

Une vaste opération de police était en cours ce dimanche à Copenhague près du lieu où le tireur présumé a été abattu.

Des policiers à Copenhague le 15 février 2015 près du lieu où le tireur présumé des attentats a été abattu. (Archives)
Des policiers à Copenhague le 15 février 2015 près du lieu où le tireur présumé des attentats a été abattu. (Archives)
Crédit : CLAUS BJORN LARSEN / AFP
La rédaction numérique de RTL & AFP

Selon les médias danois, la police de Copenhague menait ce dimanche 15 février, en nombre et lourdement armée, une opération dans un cybercafé près du lieu où a été abattu l'auteur présumé des deux attaques meurtrières de la veille. Au moins deux personnes ont été arrêtées, selon la chaîne de télévision TV2.

"Cela fait partie de notre enquête", a affirmé un policier à la chaîne de télévision publique DR. La police a également indiqué, lors d'une conférence de presse, mener des perquisitions dans des logements de ce même quartier, celui de Nørrebro, où l'assaillant présumé a été tué vers 05h heure de Paris par les forces de l'ordre sur lesquelles il avait ouvert le feu. La police y avait localisé un domicile où l'homme avait de fortes chances de se rendre.

Peu d'éléments dévoilés

Les enquêteurs danois ont livré peu d'éléments sur le tireur présumé. Son identité n'a pas filtré, même si les services de renseignement (PET) affirmaient qu'il leur était connu.

"Nous travaillons sur l'hypothèse selon laquelle la personne en question a pu être inspirée par les événements qui se sont déroulés à Charlie Hebdo à Paris", a déclaré à la presse Jens Madsen, du PET. "Il peut avoir été inspiré par la propagande militante islamiste diffusée par l'État islamique ou d'autres organisations terroristes", a-t-il ajouté.

La rédaction vous recommande

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/