2 min de lecture États-Unis

Confiant, Trump confirme le sommet historique avec Kim Jong-un

Le sommet entre les États-Unis et la Corée du Nord devrait bien avoir lieu le 12 juin à Singapour. Il s'agit d'entamer un processus qui sera "couronné de succès", d'après Trump.

Le président américain Donald Trump le 30 avril 2018
Le président américain Donald Trump le 30 avril 2018 Crédit : SAUL LOEB / AFP
studio-rtl
La rédaction numérique de RTL
et AFP

Les sommet historique Donald Trump - Kim Jong-un aura bel et bien lieu. Du moins, c'est ce qu'a confirmé le président américain ce vendredi 1er juin, après avoir reçu à la Maison Blanche son bras droit, porteur d'une lettre personnelle de son homonyme nord-coréen.

Le sommet est maintenu pour le 12 juin à Singapour, comme prévu avant que Trump ne l'annule la semaine dernière, en dénonçant "l'hostilité" de Pyongyang. Il sera ainsi le premier président des États-Unis en exercice à s'entretenir en personne avec un héritier de la dynastie des Kim, qui règne depuis 70 sur le nord de la péninsule coréenne.

La rencontre avec le bras droit de Kim Jong-un, le général Kim Yong Chol, se serait "très bien passée", d'après les dires de Trump. "On a parlé de mettre fin à la guerre de Corée", a-t-il assuré. Celle dernière est toujours techniquement en cours, 65 ans après l'armistice de 1953. Le président américain a également estimé que le dirigeant de la Corée du Nord avait bien l'intention de dénucléariser son pays, comme le réclament les États-Unis.

À lire aussi
Pour Donald Trump, le groupe État islamique a été vaincu "à 100 %" en Syrie terrorisme
Syrie : Donald Trump affirme que le groupe État islamique est vaincu "à 100%"

"Une très belle lettre"... que Trump n'avait en réalité pas encore lue

Trump s'est entretenu pendant près d'une heure et demi, dans le Bureau ovale, avec le général Kim, présenté comme le "deuxième homme le plus puissant de Corée du Nord". En effet, il est en première ligne dans la préparation du sommet avec son alter ego américain, le secrétaire d'État Mike Pompeo.

Si Donald Trump a jugé que le courrier de Kim Jong-un que lui avait remis le général était une "très belle lettre", il a ensuite reconnu qu'il ne l'avait pas encore lue. Un aveu qui n'a pas eu l'air de perturber l'entretien. Tout sourires, le président américain a raccompagné l'émissaire jusqu'à sa voiture, lui serrant à plusieurs reprises la main, tout en continuant à s'entretenir avec lui pendant encore plusieurs minutes.

Il n'y a qu'un seul précédent historique à cet entretien : la visite à la Maison Blanche du vice-maréchal Jo Myong Rok, alors numéro deux de la Corée du Nord, reçu par le président Bill Clinton en 2000. À l'époque, il était également question d'un sommet entre les deux pays. L'embellie et les négociations sur le programme nucléaire nord-coréen avaient tourné court, ce qui incite aujourd'hui les observateurs à la plus grande prudence.

À ce titre, Trump rappelle que Kim Jong-un et lui-même ne vont "pas signer quelque chose le 12 juin", et qu'il est uniquement question d'"entamer un processus". Mais le tout en prédisant qu'il s'agira d'"un processus couronné de succès".

La rédaction vous recommande
Lire la suite
États-Unis Donald Trump Kim Jong-Un
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7793613510
Confiant, Trump confirme le sommet historique avec Kim Jong-un
Confiant, Trump confirme le sommet historique avec Kim Jong-un
Le sommet entre les États-Unis et la Corée du Nord devrait bien avoir lieu le 12 juin à Singapour. Il s'agit d'entamer un processus qui sera "couronné de succès", d'après Trump.
https://www.rtl.fr/actu/international/confiant-trump-confirme-le-sommet-historique-avec-kim-jong-un-7793613510
2018-06-02 02:05:55
https://cdn-media.rtl.fr/cache/wLIh26YX3OKaZtmu2YlmvQ/330v220-2/online/image/2018/0602/7793613513_le-president-americain-donald-trump-le-30-avril-2018.jpg