1 min de lecture Finance

Comment les banquiers chinois prennent les Américains au portefeuille

ÉDITO - Dans la guerre commerciale qui oppose la Chine aux États-Unis, Pékin sort son arme secrète en vendant massivement de la dette américaine.

Lenglet - Lenglet-Co François Lenglet
>
Comment les banquiers chinois prennent les Américains au portefeuille Crédit Image : SIPA | Crédit Média : RTL.fr | Date :
La page de l'émission
LENGLET 245300
François Lenglet et Loïc Farge

Un nouveau front de la guerre économique entre la Chine et les États-Unis s'est ouvert. On connaissait jusqu'ici la guerre commerciale, avec les taxes infligées par Washington sur les produits vendus par Pékin en Amérique, et les taxes symétriques, imposées par la Chine en rétorsion, sur les exportations des États-Unis vers l'empire du Milieu.

Mardi 19 juin encore, Donald Trump a menacé de frapper cette fois-ci 200 milliards de produits - ce serait bien davantage que ce qui a été fait jusqu'ici. Mais voici que se profile aussi la guerre financière, sur les marchés. On a appris que la Chine avait vendu des emprunts du Trésor américain sur les mois de mars et d'avril dernier.

La Chine est aujourd'hui le prêteur le plus important de l'Amérique. Elle achète, depuis quinze ans, des bons du Trésor américain, c'est-à-dire des obligations émises par l'État fédéral pour financer le déficit budgétaire américain. La Chine détient ainsi près de 1.000 milliards de dette américaine, qu'elle a achetée.

Et voilà que deux mois consécutifs, ce stock de dette américaine détenu par les Chinois a diminué sensiblement. Parce que les Chinois se sont débarrassés d'une partie, en la vendant sur les marchés financiers. Et il est tout à fait vraisemblable que cela soit une forme de menace vis-à-vis des Américains. "Si vous continuez à nous chercher des noises avec la guerre commerciale, nous ne financeront plus aussi facilement votre économie", semblent dire les Chinois.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Finance États-Unis Chine
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants